Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Prison ferme pour avoir escroqué Orange et Free

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu

Des peines de deux à huit mois de prison ferme ont été prononcées jeudi 5 janvier contre des membres d'une famille mosellane. Ils avaient escroqué les opérateurs téléphoniques Orange et Free pour appeler des numéros surtaxés. Le préjudice s’élève à plusieurs centaines de milliers d’euros.

© Maxppp -

Créhange, France

Le tribunal correctionnel de Metz est allé au-delà des réquisitions ce jeudi 5 janvier, en infligeant des peines de deux à huit mois de prison ferme à l'encontre de cinq membres d'une famille de Moselle, pour une affaire d'escroquerie téléphonique. Originaires de Créhange, Faulquemont, Farébersviller et Laudrefang, les membres de cette famille ouvraient chaque semaine des lignes de téléphone avec des noms d'emprunt. Ils appelaient ensuite des numéros surtaxés pour jouer à des jeux. Ils ont laissé à Orange et à Free des factures de plusieurs centaines de milliers d'euros.

1.500 euros de téléphone en moyenne par jour

A l'approche d’un week-end, ils demandaient l'ouverture d'une ligne de téléphone fixe, en utilisant le nom d'un autre. Ils appelaient pendant des heures des numéros commençant par 0 800, ces numéros qui coûtent cher. Résultat : 1.500 euros par jour en moyenne et jusqu'à 100.000 euros sur une année. Ils participaient à des jeux-concours et comme le temps passé au téléphone n'était pas leur problème, ils finissaient par gagner des lots ou de l'argent. Et puis dès le lundi, la ligne était coupée par Orange ou Free parce que les consommations n'étaient pas normales, excessives.

Les opérateurs téléphoniques sont tout aussi fautifs – l’une des condamnées

L'une des personnes condamnées ne comprend pas pourquoi elle écope de prison ferme. Pour elle, "les opérateurs téléphoniques sont tout aussi fautifs, car ils ont laissé faire. Nous donnions toujours la même adresse et les mêmes numéros de compte bancaire. Et l'arnaque a duré plusieurs années. On ne s'est pas enrichi, pour des gens modestes comme nous, c'était surtout une façon de mettre du beurre dans les épinards", explique-t-elle.

Les opérateurs réclament près de 500.000 euros de dommages et intérêts. Le tribunal se prononcera le 7 avril.

Choix de la station

France Bleu