Faits divers – Justice

Prison ferme pour l'agresseur du député Pascal Terrasse

France Bleu Drôme-Ardèche mardi 17 mars 2015 à 17:59 Mis à jour le mardi 17 mars 2015 à 19:33

L'homme a donné une gifle et un coup de tête la semaine dernière au député du sud Ardèche Pascal Terrasse a l'entrée d'une réunion publique. Ce mardi après-midi, il a été condamné à 8 mois de prison dont 4 mois fermes par le tribunal correctionnel de Privas. Ce procès n'a pas permis d'éclaircir franchement les raisons de son geste.

D'abord il veut se défendre seul, sans avocat. Puis s'en suit une diatribe qui n'en finit pas sur les politiques, les juges, les médias. Le prévenu demande au président "vous êtes franc-maçon ?" . "Non, mais cela n'a rien à voir" rétorque le juge. L'homme reprend : "le système judiciaire organise l'impunité de ces gens là" .

Le président lui demande de se taire pour revenir au fait, c'est à dire le coup de tête contre Pascal Terrasse jeudi dernier. Hurlements, cris, "taisez vous" "laissez-moi parler, c'est révoltant". Il faut suspendre l'audience pour retrouver le calme.

"Je ne regrette rien, c'est un acte politique prémédité"

L'agresseur du député revendique les violences : "je ne regrette rien, c'est de l'insurrection, un devoir sacré, un acte politique prémédité car je m'en suis pris à sa fonction. J'ai été humilié par la justice. Avec cet acte je redeviens un homme ".

En fait, ce qui taraude cet homme c'est la perte de la garde de sa fillette. Mais Pascal Terrasse n'y est pour rien. C'est un conflit entre parents et la justice qui tranche. Sauf que le prévenu s'est faché avec la maman après le tournage d'un film en Ardèche. Sa fille devait être payée 8 000 euros. Il n'a jamais rien reçu.

"Un vrai magma incompréhensible et inquiétant"

Le papa a demandé au député Pascal Terrasse (PS) d'intervenir, mais la médiation n'a rien donné. Alors, fou furieux, il reporte toute sa colère contre l'homme politique du sud Ardèche.

Pour le procureur c'est "un vrai magma incompréhensible et inquiétant". Il demandé 8 mois de prison donc 4 ferme et un suivi médical. Le tribunal a suivi.

L'homme a aussi interdiction désormais d'entrer en contact avec Pascal Terrasse. Sa détention a été levée. Il est ressorti libre du palais de justice de Privas. 

A LIRE AUSSI : [Le député Pascal Terrasse agressé par un "détraqué" en Ardèche](http://www.francebleu.fr/infos/pascal-terrasse-agresse-par-un-detraque-en-ardeche-2213057 "Le député Pascal Terrasse agressé par un "détraqué" en Ardèche")