Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Prison ferme pour trois cambrioleurs qui avaient séquestré leur chauffeur

Le tribunal de Saint-Étienne a condamné trois jeunes Stéphanois pour une série de cambriolages commis dans la Loire une nuit de la fin janvier 2021 et pour avoir contraint un homme à leur servir de taxi lors de cette folle équipée.

Le tribunal de Saint-Étienne.
Le tribunal de Saint-Étienne. © Radio France - ER

Le tribunal de Saint-Étienne a condamné trois jeunes Stéphanois pour une série de cambriolages commis dans la Loire dans la nuit du 26 au 27 janvier 2021 et pour avoir contraint un homme à leur servir de taxi lors de cette folle équipée. Le plus âgé, 25ans, déjà condamné pour vols avant, écope de trente mois de prison ferme ; vingt-quatre mois pour les deux autres prévenus qui ont 19 et 21 ans.

Ils avaient trouvé un pigeon

Ils devaient aussi répondre d'extorsion de fonds et pour deux d'entre eux de séquestration. Leur victime, Jean-Baptiste est décrit comme, naïf, un peu simple et serviable. "Ils avaient trouvé un pigeon", estime le procureur de la République. 

Une fin d'après midi, un ami lui demande de déposer ces trois jeunes. Finalement, ils vont acheter pour 100 euros d'alcool, et c'est Jean-Baptiste qui paie. Puis vers 1 heure du matin, le trio, ivre et bien excité, décide d'aller cambrioler un bar tabac, le PMU de la Richelandière. Jean-Baptiste accepte de les emmener, "par jeu, explique son avocat, il ne pensait pas qu'ils allaient le faire".

Il est aussi alors question de partager le butin, notamment les cartouches de cigarettes. Mais en fait, le trio ne compte pas s'arrêter là et enchaîne les casses :  le Haras Café à Roche-la-Molière, l'opticien Justun regard à Saint-Galmier, un magasin de matériel électrique, Yesss électrique à Fraisses... Ils tentent aussi de cambrioler un garage à Bellegarde-en-Forez mais ils font demi-tour quand l'alarme se déclenche. Près de 80 paires de lunettes, des cigarettes, des numéraires et 8 000 euros de matériel informatique sont chargés dans sa voiture.  

Alerte donnée à la banque

Lui se retrouve passager, tétanisé. A la fin de la nuit, le trio lui réclame de l'argent s'il veut récupérer sa voiture. Il va retirer en plusieurs fois 400 euros. Et c'est lors d'un des retraits, qu'un des malfrats s'aperçoit que ce jeune homme de 32 ans a un PEL. Ils décident d'attendre dans un local derrière le HPL que la banque ouvre pour aller vider ce compte.

À la Caisse d'Épargne, avenue de la Libération à Saint-Étienne, Jean-Baptiste passe derrière le guichet et explique qu'il a été séquestré et en train de se faire dépouiller. C'est là que l'alerte est donnée. Celui qui l'accompagnait à la banque prend la fuite mais le trio sera arrêté début avril, grâce aux images de vidéosurveillance et aux relevés téléphoniques.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess