Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Prison ferme pour un Tarnais qui conduisait ivre, avec son bébé sur les genoux

vendredi 13 juillet 2018 à 14:06 Par Mathieu Ferri, France Bleu Occitanie et France Bleu

L'homme a été condamné en début de semaine. Les gendarmes l'avaient arrêté le 7 juillet à Labruguière (Tarn). Il roulait vite et en sens interdit dans le centre-ville.

Gendarmerie illustration
Gendarmerie illustration © Radio France - Alexandre Marchi

Labruguière, France

Un homme a été condamné à de la prison ferme en début de semaine dans le Tarn, après avoir conduit ivre avec son bébé sur les genoux, indiquent les gendarmes du département sur leur compte Facebook.

Les faits remontent au samedi 7 juillet. Les gendarmes sont alertés par des habitants de Labruguière (Tarn), près de Castres, car depuis plusieurs dizaines de minutes, un homme à bord d'une camionnette "circule à vive allure et en sens interdit dans les rues étroites du centre-ville", racontent les militaires.

Quand les gendarmes interviennent, ils découvrent que l'homme est non seulement alcoolisé mais qu'il porte aussi son bébé sur les genoux. Il est également "très agité" et "n'hésite pas à outrager et menacer les militaires et leurs familles". Les hommes de la brigade locale reçoivent alors du renfort des hommes du PSIG (Peloton de Surveillance et d'Intervention de la Gendarmerie) de Castres pour interpeller le chauffard.

Jugé en comparution immédiate en début de semaine, ce jeune père "récidiviste" a été condamné à 12 mois de prison, dont six ferme, et a été incarcéré dans la foulée.