Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Privatisation d'ADP : en Creuse, comment soutenir le référendum d’initiative partagée ?

-
Par , France Bleu Creuse

Le recueil des signatures pour le référendum d'initiative partagée sur la privatisation d'Aéroport de Paris (ADP) vient de commencer. En Creuse, on peut se rendre dans 14 mairies pour apporter son soutien au référendum. 4.7 millions de signatures doivent être réunies en neuf mois.

Il est possible d'apporte son soutien au référendum d'initiative partagée sur une plateforme internet
Il est possible d'apporte son soutien au référendum d'initiative partagée sur une plateforme internet © Radio France - Céline Autin

Creuse, France

La collecte des signatures pour le référendum d'initiative partagée vient de débuter. Et pour les électeurs qui souhaitent participer et apporter leur soutien, plusieurs options sont possibles

On peut se rendre, sur internet, sur la plateforme dédiée au référendum d'initiative partagée, mise en place par le Ministère de l'Intérieur. Ce site a connu quelques dysfonctionnements immédiatement après sa mise en ligne.

Autre possibilité : on peut se rendre physiquement dans les mairies des communes les plus peuplées de chaque canton. En Creuse, elles sont quatorze : Ahun, Aubusson, Auzances, Bonnat, Bourganeuf, Boussac, Dun-le-Palestel, Evaux-les-Bains, Felletin, Gouzon, Fursac, Guéret, Saint-Sulpice-le-Guérétois, La Souterraine. Ces communes-là sont dotées de bornes d'accès à internet. 

Dans la mairie concernée, deux solutions sont possibles : on peut utiliser la borne internet et remplir son soutien sur la plateforme dédiée. Sinon, les mairies mettent à disposition un formulaire papier, qui sera ensuite enregistré par la mairie sur internet. 

Pour apporter son soutien au référendum, il faut avoir un passeport ou une carte nationale d'identité. 4.7 millions de signatures (10% du corps électoral) doivent être collectées en neuf mois pour l'organisation d'un référendum sur la question.