Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

"Probablement rapide", la mort de Simon Gautier a été causée par la section d'une artère fémorale

-
Par , France Bleu

Selon les premiers résultats de l'autopsie réalisée sur le corps de Simon Gautier ce mercredi en Italie, le randonneur français est mort d'un "très grave choc hémorragique" dû à la section d'une artère fémorale.

Le corps de Simon Gautier sera rapatrié ce jeudi en France.
Le corps de Simon Gautier sera rapatrié ce jeudi en France. © AFP - Taimaz Szirniks

Simon Gautier, le randonneur français retrouvé mort dimanche dernier en Italie, a succombé à un "très grave choc hémorragique". Selon les premières conclusions de l'autopsie du corps, l'artère fémorale de la jambe gauche a été sectionnée suite à une chute.

"Il souffrait de fractures ouvertes et de graves coupures"

Selon le procureur Antonio Ricci, le jeune Français de 27 ans n'a survécu que pendant environ 45 minutes. "Il souffrait de fractures ouvertes et la mort a été probablement rapide", a expliqué le magistrat. Dans sa chute, Simon Gautier a subi des fractures aux deux jambes "avec déplacement des membres et de graves coupures". Il a apparemment eu l'artère de la jambe gauche sectionnée, selon les deux experts qui l'ont examiné, l'un nommé par le procureur Ricci et un autre désigné par le père du jeune homme.

Simon Gautier avait disparu le 9 août alors qu'il randonnait sur la côte au sud de Naples. Il a été retrouvé mort dimanche 18 août dans un ravin. Une enquête pour "homicide involontaire" a été ouverte ce mercredi en Italie. Elle vise à faire la lumière sur les circonstances de la mort du randonneur mais aussi sur l'organisation des secours après l'appel passé par Simon Gautier aux urgences italiennes. 

Mort rapidement après son appel au secours

Selon l'enregistrement de l'appel de détresse, diffusé par des médias italiens, Simon avait expliqué être tombé d'une falaise et s'être cassé les deux jambes, mais sans pouvoir dire où il se trouvait, "au milieu de nulle part, sur la côte". Les secours avaient lancé des recherches, restées vaines pendant plusieurs jours. Le randonneur ne répondait plus à son téléphone. Selon l'autopsie, il serait en effet mort quelques minutes seulement après avoir appelé les secours. 

Ce n'est que dimanche 18, soit neuf jours après, qu'un secouriste avait repéré le sac à dos du Français, aux jumelles. Son corps avait été retrouvé tout près.

Rapatriement jeudi en France

Une veillée de prières en hommage au jeune homme était organisée mardi soir dans une église de la commune la plus proche. Les amis de Simon Gautier, présents sur place jusqu'alors, vont quitter la région ce mercredi. Le corps du jeune homme qui vivait à Rome sera rapatrié ce jeudi en France.

  - Aucun(e)
-
Choix de la station

France Bleu