Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Procès Balkany : l'État réclame un total d'un million d'euros aux cinq prévenus jugés pour blanchiment

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

L'État français, qui s'est constitué partie civile, a réclamé ce jeudi un million d'euros de dommages et intérêts aux époux Balkany et aux trois autres personnes jugées à Paris pour blanchiment de fraude fiscale.

Procès Balkany
Procès Balkany © Radio France - Sylvie Charbonnier

Paris, Île-de-France, France

Le temps est venu ce jeudi pour les réquisitions au procès Balkany qui a débuté il y a quatre semaines à Paris. L'État français, seule partie civile au procès de Patrick et Isabelle Balkany, a réclamé un total d'un million d'euros de dommages et intérêts aux élus de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), à leur fils et à deux autres prévenus jugés pour blanchiment de fraude fiscale. Le parquet a requis sept ans de prison ferme, avec mandat de dépôt, et dix ans d'inéligibilité contre Patrick Balkany. Quatre ans de prison avec sursis et 500.000 euros d'amende contre son épouse, Isabelle.

Sociétés-écran, comptes offshores : "Les procédés utilisés sont la démonstration de la volonté délictuelle" de Patrick et Isabelle Balkany, a notamment plaidé Xavier Normand-Bodard, l'avocat de l'Etat. 

Le couple est soupçonné d'avoir dissimulé 13 millions d'euros d'avoirs au fisc entre 2007 et 2014, notamment deux villas aux Antilles et à Marrakech.

Patrick et Isabelle Balkany ont longtemps rejeté en bloc toutes les accusations. Tardivement, elle a toutefois reconnu posséder la villa Pamplemousse, sur l'île de Saint-Martin, dans les Antilles. En revanche, le couple a toujours nié posséder un riad dans la palmeraie de Marrakech.

Les époux Balkany sont jugés pour "blanchiment de fraude fiscale aggravée". Le maire de Levallois-Perret est également poursuivi pour "corruption passive" et "prise illégale d'intérêts". L'audience est désormais suspendue jusqu'à lundi.