Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Procès contre l'OLB : le licenciement de Nordine Attab pour une raison politique ?

jeudi 6 décembre 2018 à 18:21 Par Eric Normand et Christophe Dupuy, France Bleu Orléans

Le procès de l'ancien préparateur physique de l'OLB Nordine Attab se tenait ce jeudi au tribunal de commerce d'Orléans. Il assurait la préparation physique des basketteurs avant d'être licencié en juillet 2017, par l'actuelle direction du club. Il avait pourtant signé un nouveau contrat de 3 ans.

Nordine Attab, l'ancien préparateur physique de l'OLB avec son avocate
Nordine Attab, l'ancien préparateur physique de l'OLB avec son avocate © Radio France - Christophe Dupuy

Orléans, France

Le procès de l'ancien préparateur physique de l'OLB Nordine Attab se tenait ce jeudi après-midi au tribunal de commerce d'Orléans. L'affaire avait été renvoyée à de multiples reprises, elle a été enfin examinée. Pendant 14 ans, Nordine Attab a assuré la préparation physique des basketteurs orléanais avant d'être remercié en juillet 2017, par l'actuelle direction du club.

Une rupture de contrat pour des raisons politiques ? 

Nordine Attab avait pourtant signé en avril 2016 un nouveau contrat de prestation de services pour 3 saisons supplémentaires. L'ancien préparateur physique conteste la rupture de ce contrat et il réclame 86 000 euros d'indemnités. Pour l’avocate de Nordine Attab, "la vraie raison de la rupture du contrat de l’ancien préparateur physique de l’OLB est une raison politique." Pour justifier de cette accusation, Me Sandra De Barros fournit une lettre de Laurent Lhomme, l'ancien président du club qui dit et écrit "que pour avoir renouvelé le contrat de Nordine Attab en avril 2016, il s’est fait sermonner par Soufiane Sankhon, membre du conseil de surveillance du club et adjoint aux sports à la ville d’Orléans." 

Voilà la vraie raison, il y avait un accord avec l’entraîneur de l'époque Pierre Vincent pour écarter Nordine Attab et placer des amis de Soufiane Sankhon, l'adjoint aux sports de la ville d'Orléans. C'est la thèse étayée par la défense de l'ancien préparateur physique de l'équipe de basket. "Car pour le reste, il n’y a rien, aucune pièce cinglante fournie par l’OLB qui vient motiver le coup de couteau dans le contrat," ajoute l'avocate. 

Nordine Attab travaillait-il mal ? 

Nordine Attab n’a surement pas manqué à la clause de confidentialité à laquelle il était lié en se répandant dans la presse quant au sérieux de son travail, plusieurs témoignages en attestent. "Dernier membre de la secte Philippe Hervé, le coach des grands moments de l’équipe orléanaise, il n’a pas accepté la nouvelle équipe de dirigeants" réplique l’avocat de l’OLB. "Il a mal travaillé et a préféré développer ses activités personnelles," ajoute-t-il. Une thèse étayée par quelques articles de journaux.

Le jugement a été mis en délibéré au 7 février. Dans une autre procédure, l'OLB a été condamnée en première instance à verser 250 000 euros à son ancien entraîneur Pierre Vincent.