Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Kévin et Sofiane, tués pour un simple regard

Procès d'Échirolles : retour sur les faits du 28 septembre 2012

dimanche 1 novembre 2015 à 20:41 Par Denis Souilla, France Bleu Isère et France Bleu

Le procès des meurtriers présumés de Kevin et Sofiane débute ce lundi devant la cour d'assises des mineurs de Grenoble (Isère). Douze prévenus comparaissent pour "homicide volontaire" et sont soupçonnés d'avoir pris part au lynchage des deux jeunes hommes de 21 ans le 28 septembre 2012 à Échirolles.

Kevin et Sofiane, les deux amis, morts à 21 ans le 28 septembre 2012.
Kevin et Sofiane, les deux amis, morts à 21 ans le 28 septembre 2012. © Maxppp

Grenoble, France

L'escalade de la violence

Quatre bagarres successives se déroulent le 28 septembre. Tout commence vers 17h30 dans le quartier des Granges à Échirolles entre Wilfried Noubissi, frère de Kévin, et Abou Cissé, un homme du quartier de la Villeneuve à Grenoble. Une altercation éclate pour un "mauvais regard" sur fond de jalousie amoureuse puisque les deux hommes ont fréquenté la même jeune fille, la brouille durait depuis près d'un an. Une heure plus tard ce 28 septembre, vers 18h30 toujours à Échirolles, une nouvelle bagarre éclate en centre-ville près de l'arrêt de tramway Marie-Curie. Abou fait appel au frère d'une connaissance qui vient asperger Wilfried et quelques amis de gaz lacrymogène. Vers 19h30-20h, cette fois, c'est Kevin, le frère de Wilfried, qui intervient : il se rend dans le quartier des Granges, trouve l'agresseur à la bombe lacrymo, le gifle et obtient des excuses.

L'expédition punitive

La tension ne s'arrête pas là, une vendetta se met en place vers 20h30, place des Géants, dans le quartier de la Villeneuve à Grenoble. Des jeunes se rassemblent, regroupent des barres de fer, marteaux, manches en bois, bouteille, couteaux, pistolets à grenaille et fomentent de venger l'humiliation subie quelques heures plus tôt à Échirolles. C'est là que le groupe de quinze personnes se rend vers 20h50-21h. Kévin est avec son ami Sofiane et trois autres personnes. Un affrontement très violent dure quinze à vingt minutes. Des riverains appellent la police à 21h05. Ils expliquent avoir entendu des tirs par arme à feu. Arrivés sur place, les policiers trouvent le corps de Kevin, alors décédé, lardé de huit coups de couteau dont un mortel au poumon ; Sofiane est transporté au CHU de La Tronche et succombe le lendemain. Les deux victimes avaient 21 ans.

Le drame d'Échirolles - Aucun(e)
Le drame d'Échirolles - Idé
Grenoble et Échirolles, en Isère. - Radio France
Grenoble et Échirolles, en Isère. © Radio France - Denis Souilla