Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Affaire Daval

Procès Daval : "Je ne ferai pas appel" confirme le procureur de la République de Vesoul Emmanuel Dupic

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Besançon, France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Bourgogne, France Bleu

Après la condamnation de Jonathann Daval à 25 ans de réclusion criminelle pour le meurtre d'Alexia, le ministère public ne fera pas appel. C'est ce que confirme, dans un souci d'apaisement, le procureur de la République de Vesoul Emmanuel Dupic, avocat général lors de ce procès.

Emmanuel Dupic, avocat général lors du procès de Jonathann Daval, est le procureur de la République de Vesoul.
Emmanuel Dupic, avocat général lors du procès de Jonathann Daval, est le procureur de la République de Vesoul. © Maxppp - Franck Lallemand

Il n'y aura pas d'appel dans le procès Daval. Ce n'est pas l'intention des avocats de la défense, ce n'est pas non plus celle du ministère public, a confirmé sur France Bleu Besançon le procureur de la République de Vesoul, Emmanuel Dupic, avocat général lors de ce procès. Il était notre invité ce mardi matin.

Une recherche d'apaisement- Emmanuel Dupic, procureur de la République de Vesoul

"J'avais indiqué que la décision qui a été rendue par les jurés serait la bonne, on est dans une recherche d'apaisement désormais", précise Emmanuel Dupic. "La Haute-Saône a besoin de tourner la page, notamment les Graylois. Justice a été rendue." Il avait pourtant demandé contre Jonathann Daval la réclusion criminelle à perpétuité, lors de son réquisitoire.

L'ultra-médiatisation de l'affaire, qui a même gêné le ministre de la Justice Eric Dupont-Moretti, a-t-elle eu une influence sur la cour ? "Bien entendu, les magistrats et les jurés ne sont pas dans une tour d'ivoire", reconnait bien volontiers le procureur de la République de Vesoul. Pour autant, ce procès était très attendu et les jurés et la cour d'assises ont pu parfaitement faire leur travail" estime celui qui a porté l'accusation au cours de ce procès.

Des procès filmés, "c'est dans le sens de l'histoire"

Emmanuel Dupic qui se dit par ailleurs favorable à ce que les débats soient désormais filmés, comme c'est le souhait du garde des sceaux qui porte ce projet. "J'y ai toujours été favorable, après nous avons un système différent du système anglo-saxon. Mais cela va dans le sens de l'histoire."

L'intégralité de l'interview d'Emmanuel Dupic est à retrouver ici.

Les dates clés de l'affaire Daval.
Les dates clés de l'affaire Daval. © Visactu

Retrouvez les principaux articles consacrés au procès de Jonathann Daval :

Choix de la station

À venir dansDanssecondess