Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Procès de l'Amassada : l'audience repoussée, une première victoire pour les zadistes

-
Par , France Bleu Occitanie

Le procès de l'Amassada devait se tenir ce mercredi à Rodez. Il a été repoussé et pourrait finalement se tenir le 6 juin. Une première victoire juridique pour tous ceux qui luttent contre la création du transformateur électrique dans le sud Aveyron.

Une manifestation était organisée avant le procès.
Une manifestation était organisée avant le procès. © Radio France - DR

Quatre personnes devaient être jugées hier au tribunal de Rodez. Elles avaient été interpellées en octobre dernier à Saint-Victor-et-Melvieu, sur le site de l'Amassada dans le sud Aveyron. Ce jour-là, 150 gendarmes avaient procédé à l'évacuation de la ZAD de l'Amassada où des centaines de personnes luttaient depuis 2015 contre un projet de transformateur électrique. 

70 gendarmes étaient présents pour encadrer la manifestation.
70 gendarmes étaient présents pour encadrer la manifestation. © Radio France - DR

La justice reproche à ces quatre zadistes plusieurs faits : violences  aggravées, outrage à une personne dépositaire de l'autorité publique,  dégradation ou détérioration du bien d'autrui ou encore refus de se soumettre aux opérations de relevés signalétiques.

Points de nullité 

Leur avocat, Maitre Nicolas Gallon a soulevé des points de nullité avant l'audience. Il estime notamment que s'agissant d'un attroupement pour un motif politique, les prévenus auraient dû être cités à comparaître avant d'être convoqués. Il a aussi démontré que les convocations ne faisaient pas état de la nature des violences reprochées. Ces points de nullité ont été mises en délibéré au 22 avril. Si le procès doit avoir lieu, ce sera le 6 juin. 

Manifestation devant le tribunal 

Plus de 200 personnes ont participé au pique-nique qui avait lieu devant le tribunal avant l'audience. Un rassemblement avec des prises de parole autour de la question éolienne dans le sud de l'Aveyron. Les militants de l'Amassada estiment que le transformateur de Saint-Victor-et-Melvieu est le symbole de cet Aveyron est train de devenir un champ d’éoliennes et que ce paysage rural est détruit pour fabriquer de l’électricité pour les grandes villes avec des milliers de machines.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu