Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Procès de la Bac Nord à Marseille : "J'ai été traîné dans la boue pendant neuf ans", Sébastien Soulé relaxé

TÉMOIGNAGE EXCLUSIF FRANCE BLEU PROVENCE - Sébastien Soulé fait partie des sept policiers relaxés ce jeudi, au terme d'un procès où 18 fonctionnaires de la Bac Nord à Marseille étaient poursuivis dans une affaire de vols de drogue et de cigarettes qui avait éclaté en 2012.

Dans cette affaire, la police a prononcé 11 peines de prison avec sursis. La plus lourde est de un an.
Dans cette affaire, la police a prononcé 11 peines de prison avec sursis. La plus lourde est de un an. © Maxppp - © Jan Schmidt-Whitley

À l'annonce du jugement, ce jeudi au tribunal correctionnel de Marseille, Sébastien Soulé a poussé un "ouf" de soulagement. Comme les six autres policiers relaxés dans cette affaire qui avait éclaté en 2012. Il faisait partie des 18 fonctionnaires de la Bac Nord de Marseille poursuivis pour des vols de drogues et de cigarettes.

Au lendemain de ce procès, l'honneur de Sébastien Soulé est sauf. Même si les neuf ans de procédure lui ont laissé des traces : "On nous a traînés dans la boue. Donc, cette décision de justice, c'est un soulagement pour tout le monde, pour ma famille."

Interview France Bleu Provence de Sébastien Soulé

Le parquet avait requis trois ans de prison avec sursis à l'encontre de Sébastien Soulé, heureux "de ne plus avoir d'épée de Damoclès au-dessus de la tête." Hormis les six agents relaxés, 11 autres ont été condamnés à des peines de prison avec sursis. Aucun policier n'aura d'inscription à son casier judiciaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess