Faits divers – Justice

Procès des arracheurs de DAB sur le bassin alésien: de la prison et une relaxe

Par Ludovic Labastrou, France Bleu Gard Lozère mardi 15 avril 2014 à 17:41

La salle d'audience comble.
La salle d'audience comble. © Ludovic Labastrou / Radio France

Quatre ans de prison pour quatre des cinq mis en cause dans la série d'arrachages de distributeurs automatiques de billets sur le bassin alésien en 2011. Le dernier, qui comparaissait libre, a été relaxé.

Un jugement rendu par le tribunal correctionnel d’Alès après quatre heures de délibéré et deux jours d'audience sous haute surveillance alors qu'on craignait une certaine tension... qui n'a pas eu lieu.Des cinq prévenus, un seul a donc été relaxé. Jonathan Dédié, qui encourait 10 ans, a finalement été condamné à quatre années. Son avocate qui voulait elle aussi la relaxe pourrait, tout de même interjeter appel.

Maître Hélène Mordacq

L’avocat de Thierry Baptiste, qui écope de quatre ans, avait plaidé la relaxe. Il encourrait 10 ans. Malgré la peine inférieure aux réquisitions du procureur de la République, Maître Cyril Malgras n’exclue pas de faire appel au regard de la faiblesse de l’accusation.

Maître Cyril Malgras

Le box des prévenus, au procès des arracheurs de DAB - Radio France
Le box des prévenus, au procès des arracheurs de DAB © Radio France

 

 

Le récit de Ludovic Labastrou