Faits divers – Justice

Procès du Carlton : plusieurs parties civiles abandonnent les poursuites contre DSK

France Bleu Nord lundi 16 février 2015 à 17:30

L'hôtel Carlton de Lille
L'hôtel Carlton de Lille © Max Rosereau - MaxPPP

Au procès du Carlton de Lille, plusieurs parties civiles abandonnent leurs poursuites à l'encontre de DSK. Elles considèrent que l'infraction de proxénétisme aggravé n'est pas caractérisée pour l'ancien patron du FMI. Les associations demandent cependant plusieurs dizaines milliers d'euros de dommages et intérêts. Les quatre anciennes prostituées, elles, ne réclament que l'euro symbolique.

La parole était aux avocats des parties civiles ce lundi dans le procès du Carlton à Lille . Des parties civiles qui s'accordent à dire que le procès et sa médiatisation liée à la présence de DSK ont permis de dénoncer une prostitution "BCBG". Mais le dossier ne permet pas d'établir que l'infraction de proxénétisme aggravé est caractérisée pour le patron du FMI. Plusieurs parties civiles annoncent donc qu'elles abandonnent leurs poursuites à l'encontre de DSK . Il s'agit de l'avocat de l'association Equipe d'action contre le proxénétisme et maître Maton, avocat de quatre prostituées dont deux poursuivaient DSK. Les associations constituées parties civiles demandent cependant plusieurs dizaines milliers d'euros de dommages et intérêts. Les quatre anciennes prostituées, elles, ne réclament que l'euro symbolique.

"Une œuvre de salubrité publique"


Ce procès aura été une "œuvre de salubrité publique " affirmait dans la journée l'avocat du mouvement de défense des droits des prostituées, le Nid. Pour Maître Emmanuel Daoud : "Ce n'est pas seulement le procès de ces quatorze prévenus qui s'est tenu, pas seulement celui du proxénétisme, de la prostitution, c'est aussi le procès de notre société ". Il qualifie ce procès de "hors norme par son casting terriblement ordinaire par son objet " mais pour lui, après le témoignage des anciennes prostituées, "nous ne ricanerons plus à l'évocation des parties fines. "

Le "sentiment d'impunité" de DSK le "Minotaure"

  À propos de Dominique Strauss-Kahn qui l'écoute assis sur le banc des prévenus, il dénonce un "sentiment d'impunité " dans "sa quête effrénée du plaisir ". Tandis que Dodo la Saumure, Dominique Alderweireld, est qualifié de "maquignon de la pire espèce " et de "proxénète cynique et retors ". Pour Maître Maton, autre avocat des parties civiles, DSK a des airs de Minotaure, "quand je l'ai vu le premier jour, j'ai pensé aux dessins érotiques de Picasso, au Minotaure et ses ébats avec des jeunes filles. "

 

 

Dans la matinée, l'audience s'est ouverte avec la plaidoierie de l'avocat de l'entreprise Matériaux Enrobés du Nord, filiale du groupe de BTP Eiffage dirigée au moment des faits par David Roquet, et qui s'est portée partie civile. David Roquet est sur le banc des prévenus dans ce procès. Il est accusé d'escroquerie et d'abus de confiance au détriment de son ancien employeur à qui il présentait la facture des soirées passées en compagnie de DSK. 

A LIRE AUSSI :

Procès du Carlton : le soufflé semble retomber pour Dominique Strauss-Kahn Procès du Carlton: Dominique Strauss-Kahn énervé par les questions sur sa sexualité Procès du Carlton : DSK assure qu'il ne savait pas que c'était des prostituées Procès du Carlton : l'étau se resserre sur Dominique Strauss-Kahn Procès du Carlton : la théorie du complot contre DSK refait surface NOTRE DOSSIER :

Procès du Carlton de Lille :  DSK devant les juges Affaire du Carlton de Lille : le procès hors norme L'affaire du Carlton de Lille en douze dates Le procès du Carlton de Lille débute lundi

"La prostitution c'est glauque."