Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Procès du groupuscule néo-nazi des "loups blancs" à Amiens : de la relaxe à neuf ans de prison ferme

jeudi 30 mars 2017 à 18:47 Par François Sauvestre, France Bleu Picardie et France Bleu

Après quatre jours d'audience, le procès du groupuscule néo-nazi "White Wolves Klan" s'achève devant le tribunal correctionnel d'Amiens. Le leader du clan écope d'une peine de neuf an de prison. Son mentor Serge Ayoub a lui été relaxé.

Au tribunal d'Amiens juste après la fin du procès des loups blancs
Au tribunal d'Amiens juste après la fin du procès des loups blancs © Radio France - Marie Gaëtane Comte

Amiens, France

Les 18 membres du "clan des loups blancs" ont comparu pendant quatre jours devant le tribunal d'Amiens. Ce groupuscule néo-nazi était jugé pour une liste impressionnante de délits. Des violences, des vols, des séquestrations, des incendies, des cambriolages, et même une tentative de meurtre pour certains d'entre eux. Le chef du clan, Jérémy Mourain écope de neuf an de prison ferme. Le procureur de la République avait requis une peine de dix ans d'emprisonnement.

Les juges ont en revanche relaxé deux des prévenus dont le militant d'extrême droite Serge Ayoub. Sur les sept mandats de dépôts réclamés par le parquet, un seul est prononcé. Des peines de trois ans, deux ans et un an ferme de prison ont aussi été prononcées. Trois prévenus écopent de peines avec sursis allant de six mois à un an de prison.