Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : L'actu de la mer

Procès du Sokalique : trois ans de prison requis contre le second de l'Ocean Jasper

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu
Brest, France

Le drame du Sokalique était une nouvelle fois devant la justice cette semaine. Jeudi à l'issue du procès, le procureur de Brest a requis trois ans de prison ferme et l'interdiction de commander un navire de commerce a l'encontre d'Aziz Mirzoyev, le second de l'Ocean Jasper.

L'Ocean Jasper lors de son arrivée à Brest après la collision avec le Sokalique en 2007
L'Ocean Jasper lors de son arrivée à Brest après la collision avec le Sokalique en 2007 © Maxppp -

Dix ans après les faits, le naufrage du Sokalique, un caseyeur de Roscoff, était une nouvelle fois devant la justice cette semaine. Aziz Mirzoyev, le second de l'Ocean Jasper, arrêté en Géorgie au mois de juillet, a fait opposition au jugement prononcé en son absence en 2013, et était donc rejugé pour homicide involontaire et omission de porter secours.

Une collision mortelle au large d'Ouessant

En 2007, le cargo turc était entré en collision avec le Sokalique, un caseyeur de Roscoff, au nord de l'île d'Ouessant, dans les eaux internationales. Malgré un trou dans sa coque, colmaté rapidement, le cargo avait poursuivi sa route sans prévenir les secours.

6 pêcheurs présents sur le Sokalique avaient pu être secourus, mais le patron, Bernard Jobard, a péri noyé. Le procureur a requis hier la même peine que celle prononcée lors du premier procès, en 2013 : 3 ans de prison et l'interdiction à vie de commander un navire de commerce.

Une déficience de la veille et un manque de formation des marins du cargo

De son côté, l'avocat de la défense a plaidé la relaxe. Lors des trois jours d'audience, Me Ronan Appéré n'a ménagé ni les marins, ni les experts : pas question pour lui de s'en tenir à la thèse officielle. Pourtant, des rapports ont mis en évidence une veille déficiente à bord du cargo turc, le manque de formation des marins, et surtout la non assistance à personne en danger.

L'étrange attitude de l'Ocean Jasper après la collision

Le témoignage d'un ancien opérateur du Cross (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage) Corsen a pointé une attitude étrange et incohérente du cargo : au bout du 8ème appel il a répondu qui'il n'y avait aucun problème à bord.

Je suis un marin, pas un voyou - Aziz Mirzoyev

Mais pour l'avocat, il ne faut pas confondre la responsabilité du second avec celle du commandant du navire, qui lui a disparu. " Je ne suis pas un voyou, je suis un marin " a tenu à dire Aziz Mirzoyev à la famille du pêcheur mort en 2007 et aux marins rescapés.

Jugement le 18 mai

Le marin de l'Ocean Jasper a adressé des regrets, difficiles à entendre pour la veuve de Bernard Jobard. Le tribunal de Brest a trois semaines pour décider : le jugement doit être rendu le 18 mai.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess