Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice
DOSSIER : L'affaire Élodie Kulik

Procès Élodie Kulik : "J'aimerais que l'accusé avoue" confie le père de la jeune femme assassinée

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Picardie, France Bleu, France Bleu Nord

Plus de 17 ans après la mort d'Élodie Kulik, le procès de l'un de ses meurtriers présumés s'ouvrira ce jeudi 21 novembre 2019 devant les assises de la Somme. Jacky Kulik, le père d'Élodie, s'est battu pendant toutes ces années pour connaître la vérité sur le crime.

Amiens, France

"J'aimerais bien qu'il avoue mais j'en doute" confie Jacky Kulik que nous avons rencontré chez lui, dans le Pas-de-Calais, quelques jours avant le début du procès de l'un des meurtriers présumés de sa fille, Élodie, ce jeudi 21 novembre 2019 aux assises de la Somme. La jeune femme de 24 ans a été violée et étranglée le 11 janvier 2002 à Tertry, dans l'est de la Somme. Depuis plus de dix-sept ans, Jacky Kulik s'est battu pour connaître la vérité sur ce crime. Chaque année, en janvier, il organisait une messe en mémoire d'Élodie. Il était présent à chaque étape décisive de l'enquête.

Celle-ci a fini par aboutir à la mise en examen de Willy Bardon. L'homme comparaîtra devant les assises de la Somme à partir de ce jeudi 21 novembre 2019 et jusqu'au 4 décembre. Il est poursuivi pour enlèvement, séquestration, viol et meurtre. Un proche de Willy Bardon, suspecté d'avoir également participé au crime, a été identifié par son ADN en janvier 2012 mais il était mort dans un accident de la route depuis l'affaire. 

Jacky Kulik a traversé de nombreuses épreuves depuis la mort de sa fille et, pour ce procès, il se prépare "un peu comme un sportif". Est-ce une vengeance pour lui ? "Oui et non" répond-il, "Je veux que Bardon paye. _Qu'il souffre autant que j'ai souffert_." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu