Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Procès en appel de l’affaire Pappatico : les accusés reconnaissent le cambriolage mais nient avoir conduit le 4x4

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Première journée du procès en appel de l’affaire Pappatico lundi à Annecy (Haute-Savoie). Alors que, jusque-là, ils niaient toute implication, quatre des cinq accusés ont reconnu avoir participé en avril 2012 au cambriolage qui s'est soldé par le meurtre d'un policier de la BAC de Chambéry.

Le début procès en appel de l'affaire Pappatico a débuté ce lundi à Annecy dans un palais de justice placé sous haute protection.
Le début procès en appel de l'affaire Pappatico a débuté ce lundi à Annecy dans un palais de justice placé sous haute protection. © Maxppp -

Il y a tout juste un an, lors du premier procès de l’affaire Pappatico (Cédric Pappatico 32 ans, policier de la BAC de Chambéry mort écrasé par un 4x4 lors du cambriolage du magasin Darty de Saint-Alban-Leysse en avril 2012), les quatre accusés avaient nié en bloc toute implication dans ce drame. Lundi, pour le premier jours de leur procès en appel, ils ont changé de version. Ils ont reconnu avoir, dans la nuit du 10 au 11 avril 2012, participé au vol. Le cambriolage, mais rien de plus. Chacun leur tour, ils ont aussi affirmé qu’ils n’étaient pas au volant de la Porsche Cayenne qui a écrasé le fonctionnaire de police.

"J’y étais au Darty"

Devant la cour d’assises de la Haute-Savoie placée sous haute-surveillance policière, Kamel Abbed (32 ans) a été le premier a donné sa "nouvelle version" des faits. "Je vais vous dire la vérité madame la présidente, j’y étais au Darty", a lâché celui qui, lors du premier procès, avait été condamné à 29 ans de réclusion criminelle. "C’est même moi qui ai volé le Porsche Cayenne mais je n’étais pas au volant." Rachid Bellakehal (38 ans), Mohamed Hamied (37 ans) et Nabile Medjadi (38 ans) diront un peu plus tard exactement la même chose (ils avaient été condamnés tous les trois à 30 ans de réclusion criminelle).

Alors qui conduisait ce soir-là ? Qui était au volant du 4x4 qui a écrasé Cédric Pappatico ? Personne n’a souhaité répondre. "Je parlerai seulement de ce que j’ai fait", a lancé Kamel Abbed. Le quatuor s’est contenté de désigner un 5e homme en évoquant "le pilote", "le conducteur", "le mec", "le chauffeur" … Mais pas de nom, ni d’information particulière sur son identité. Un mutisme justifié par "la peur des représailles". "Je n’ai pas envie de finir dans un cercueil", a expliqué Nabile Medjadi.

"Il dit la vérité (...) il n'était pas au volant de ce véhicule." - Me Philippe Scrève, avocat de Rachid Bellakehal

ECOUTEZ M° Philippe Scrève, avocat de Rachid Bellakehal.

"On est là pour deux semaines, vous aurez toute la vérité", a assuré Kamel Abbed. Mais pas un mot sur le 5e accusé. Slim Ben Hamed (43 ans) qui, lui, n’est pas présent devant les assises de la Haute-Savoie. Il est toujours en fuite, en Tunisie. "Je ne pensais pas que sur la première journée, il y aurai un rebondissement comme celui-là... avec des aveux", a commenté Sandrine Pappatico. La veuve du policier espère désormais que la suite de l’audience permettra de faire toute la lumière sur la mort de son mari.

"L’année dernière, ils maintenaient le fait qu’ils n’étaient pas là (…) alors on ne sait pas encore qui était au volant mais j’ai espoir." - Sandrine Pappatico

Sandrine Pappatico, l'épouse du policer mort écrasé par un 4x4 en avril 2012 à Saint-Alban-Leysse, avec la maman de son mari et son avocat aux assises de la Haute-Savoie. - Maxppp
Sandrine Pappatico, l'épouse du policer mort écrasé par un 4x4 en avril 2012 à Saint-Alban-Leysse, avec la maman de son mari et son avocat aux assises de la Haute-Savoie. © Maxppp -

ECOUTEZ Sandrine Pappatico

  • Le verdict du procès en appel de l'affaire Pappatico devant les assises de la Haute-Savoie est attendu pour le 7 juillet.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu