Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Procès en diffamation prévu en septembre pour la cavalière de Dordogne et la Fédération française d'équitation

-
Par , France Bleu Périgord

Amélie Queguiner, cavalière périgourdine est accusée de complicité de diffamation par la Fédération française d'équitation et par son président. La date du procès a été fixée, ce sera le 13 septembre au tribunal de Périgueux;

Amélie Queguiner possède un centre équestre à la Roche Chalais. Elle a témoigné en février 2020 sur les violences subies lorsqu'elle était plus jeune
Amélie Queguiner possède un centre équestre à la Roche Chalais. Elle a témoigné en février 2020 sur les violences subies lorsqu'elle était plus jeune © Radio France - Harry Sagot

Ni Amélie Queguiner, ni le président de la FFE n'étaient présents ce mercredi 28 avril au tribunal correctionnel de Périgueux pour cette audience de consignation. Il s'agit d'une étape indispensable de la procédure avant le procès mais il n'a pas été question du fond de l'affaire. La date du procès a été fixée par la présidente du tribunal au 13 septembre prochain

La cavalière de la Roche-Chalais en Périgord Vert est accusée de complicité de diffamation par la Fédération française d'équitation et par son président à cause d'une tribune publiée le 6 février dernier. Amélie Queguiner qui, en février 2020, a révélé des viols et des agressions sexuelles lorsqu'elle était adolescente, estime dans ce texte que la FFE n'a pas assez fait contre les prédateurs sexuels et elle affirme que le président a gardé un agresseur sexuel dans son centre équestre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess