Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Procès Guittard : 30 ans de réclusion minimum requis contre les accusés

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Maine

Près de deux semaine après le début du procès de l'assassinat de Frédéric Guittard, l'avocate générale a prononcé ses réquisitions ce jeudi matin.

Cour d'assises de la sarthe. Procès Guittard.
Cour d'assises de la sarthe. Procès Guittard. © Radio France - Boris Hallier

Le Mans, France

Dans le box, deux accusés : Jean-François Ornano, poursuivi pour l'assassinat de Frédéric Guittard et Touria Rafjaoui, accusée de complicité d'assassinat. Pour le premier, l'avocate générale requiert plus de 30 ans de réclusion criminelle dont une peine de sûreté égale à la moitié de la peine qui sera prononcée.

Pour Touria Rafjaoui, elle requiert au moins 30 ans ans de réclusion criminelle pour avoir préparé l'assassinat de son mari. 

L'avocat de Jean-François Ornano plaide la complicité

Pour l'avocat de Jean-François Ornano, ces réquisitions correspondent à la réclusion criminelle à perpétuité. "Le parquet n'a pas osé prononcé le mot", souligne-t-il. Selon Pascal Rouiller, le Corse n'a pas tué Frédéric Guittard. 

Il met donc en cause Magalie Pinardaud, l'ancienne compagne de Jean-François Ornano, décédée quelques jours avant le procès et qui avait dans un premier temps avoué avoir tué le père de famille.

"Magalie Pinardaud est je crois l'auteure de ce meurtre", explique son avocat, estimant son client coupable de complicité. 

Ce dossier est un véritable chantier" - Me Ifrah

Après Pascal Rouiller, c'est au tour d'Alain Ifrah, avocat de Touria Rafjaoui, de prendre la parole. Lui plaide l'acquittement de sa cliente, accusée d'avoir commandité l'assassinat de son mari. 

"Touria est innocente!", s'emporte-t-il, la voix perchée, devant la cour d'assises de la Sarthe, en qualifiant sa cliente de "Madame Bovary qui se plaignait tout le temps de son divorce"

"Je n'ai aucun mobile pour ce crime", ajoute-t-il. "Cette femme ne voulait pas la mort de son mari. Ce dossier est un véritable chantier, il est incompréhensible". 

Le verdict est attendu ce vendredi.