Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Procès Guittard : 15 et 20 ans de réclusion pour les deux accusés

-
Par , France Bleu Maine

Jean-François Ornano et Touria Rafjaoui était jugés depuis deux semaines par la cour d’assises de la Sarthe pour l’assassinat de Frédéric Guittard, le 29 juin 2015, au Mans. Le jury a rendu son verdict ce vendredi et les condamne respectivement à 15 et 20 ans de réclusion criminelle.

Le procès de l'assassinat de Frédéric Guittard a attiré de nombreux curieux.
Le procès de l'assassinat de Frédéric Guittard a attiré de nombreux curieux. © Radio France - Boris Hallier

Le Mans, France

Au terme de deux semaines de débats pour tenter de faire la lumière sur l'assassinat de Frédéric Guittard, la cour d'assises de la Sarthe a rendu son verdict ce vendredi. Initialement poursuivi pour assassinat, Jean-François Ornano, 44 ans est condamné à 15 ans de réclusion criminelle pour complicité d'assassinat. En début de semaine, il avait accusé son ex-compagne, décédée peu avant le procès, d'être l'auteur du crime. L’ex-femme de Frédéric Guittard, Touria Rafjaoui, 53 ans, était dès le départ accusée de complicité. Elle est condamnée à 20 ans de réclusion criminelle. 

L'un des avocats de Touria Rafjaoui a annoncé son intention de faire appel de cette condamnation. 

Ce jeudi, l'avocate générale avait requis plus de trente ans de réclusion criminelle à l'encontre des deux accusés dont une peine de sûreté égale à la moitié de la peine qui sera prononcée pour Jean-François Ornano.

Choix de la station

France Bleu