Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Procès hors norme à Valence : "Trois ans après les cambriolages, les familles sont encore traumatisées"

lundi 12 mars 2018 à 19:46 Par Mélanie Tournadre, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu

La cour d'assises des mineurs de la Drôme se penche depuis ce lundi sur une dizaine de cambriolages commis en 2014 dans le sud de la Drôme et de l'Ardèche, certains accompagnés de violentes agressions. Les victimes ont bien du mal à s'en remettre, plus de trois ans après les faits.

Palais de justice de Valence dans la Drôme.
Palais de justice de Valence dans la Drôme. © Radio France - Mélanie Tournadre

C'est un procès hors norme qui s'est ouvert, ce lundi après-midi à Valence, devant la cour d'assises des mineurs de la Drôme. Un procès fleuve à huis clos car quatre des dix accusés étaient mineurs au moment des faits. 

10 accusés dont 4 mineurs

Ces dix accusés sont soupçonnés d'avoir commis une dizaine de cambriolages, entre août et novembre 2014, à Saint-Montan, Montélimar, Pierrelatte, La Garde-Adhémar et Allan. Il s'agirait d'une seule équipe dite à tiroirs. Vingt avocats sont présents lors de ce procès pour représenter les intérêts des parties civiles et de la défense. 

Maître Ivan Flaud défend l'un des accusés, mineur à l'époque des faits : "mon client conteste les faits depuis le début, l'enjeu lors de ce procès est de savoir qui a fait quoi et qui n'a pas fait quoi" explique l'avocat."Je ne voudrais pas qu'au prétexte qu'il y a de nombreux accusés, on fasse des amalgames".

Maître Ivan Flaud.

Six familles ont été agressées, de nuit, à leur domicile.  Ces agressions ont été particulièrement violentes. Certaines victimes ont été ligotées, frappées et menacées avec une arme pointée sur leur tête.

Un véritable calvaire pour plusieurs familles

A Pierrelatte, le 17 octobre 2014, trois individus cagoulés et armés sont notamment entrés en pleine nuit dans le pavillon d'une famille, situé dans un lotissement. "La mère de famille entend du bruit, allume la lumière et voit trois hommes masqués, très agressifs et très violents" explique l'avocat de la famille, Laurent Penard, représentant le cabinet Fort. "On assiste à une scène de séquestration, le mari est attaché devant sa femme et sa fille de treize ans pour obtenir les voitures de luxe, les cartes bancaires et les codes".

"Trois ans et demi après les faits, la mère et sa fille suivent toujours des soins psychologiques"

"Cette famille souffre toujours aujourd'hui et elle a quitté sa maison de Pierrelatte après cette nuit traumatisante pour aller vivre en Ardèche".

Maître Laurent Penard.

Le verdict de ce procès est attendu le 6 avril prochain.