Faits divers – Justice

Procès Iacono : Philippe, le père, est convaincu que son fils Gabriel a été violé

Par Isabelle Lassalle et David Di Giacomo, France Bleu Azur mardi 17 mars 2015 à 9:12 Mis à jour le mardi 17 mars 2015 à 9:48

Les deux avocats historiques de Christian Iacono, G. Baudoux et D. Romeo, veulent obtenir l'acquittement de leur client.
Les deux avocats historiques de Christian Iacono, G. Baudoux et D. Romeo, veulent obtenir l'acquittement de leur client. © David Di Giacomo / Radio France

Deuxième jour du procès, ce mardi 17 mars, avec l'audition des enquêteurs de la police judiciaire et des parents de Gabriel Iacono. Le procès en révision de l'ancien maire de Vence a commencé lundi, devant les assises du Rhône. Suivez le procès en direct.

Ce mardi matin, la cour entend les enquêteurs de la police judiciaire qui ont travaillé sur cette affaire quand elle a éclaté, en 2000.

Autres témoignages attendus, cet après-midi, ceux des parents de Gabriel . Philippe Iacono (le père de Gabriel et fils de Christian), en froid avec Gabriel et avec Christian Iacono, est convaincu que son fils a été violé.

Philippe Iacono, le père, s'explique devant la cour

Le père de Gabriel a témoigné mardi soir devant la cour. Il se dit convaincu que son fils a été violé , en revanche, il admet ne pas être sûr que ce soit Christian Iacono.

Déjà, avant que l'affaire n'éclate, Philippe Iacono était en conflit ouvert avec Christian Iacono . Gabriel s'est toujours trouvé au milieu de ce conflit. Alors mardi, Philippe Iacono a lui aussi été interrogé sur l'élément nouveau qui justifie la tenue de ce procès en révision.

6-8H Iacono PAP

C'était le deuxième jour du procès en révision de Christian Iacono devant les assises du Rhône. L'ex-maire de Vence (Alpes-Maritimes) a déjà été condamné deux fois : la première en 2009, puis en appel en 2011, pour le viol de son petit-fils. Mais depuis, Gabriel Iacono s'est rétracté. Le petit-fils témoignera mercredi matin .

À lire aussi : > Procès de Christian Iacono : la cour revient sur 15 ans de procédure judiciaire > Notre dossier spécial sur le procès en révision de Christian Iacono