Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Procès Kulik : la reconnaissance de la voix de Willy Bardon en question

-
Par , France Bleu Picardie, France Bleu

Le début des choses sérieuses aux assises de la Somme qui juge jusqu'au 6 décembre Willy Bardon pour l'enlèvement, le viol et le meurtre d'Elodie Kulik en 2002. Les témoins à qui les gendarmes ont fait écouter l'appel de la jeune banquière ont commencé à être entendus par la cour ce vendredi.

Six membres de l'entourage de Willy Bardon disent reconnaître la voix de l'accusé
Six membres de l'entourage de Willy Bardon disent reconnaître la voix de l'accusé © Radio France - Elodie Touchais

Amiens, France

L'appel au secours d'Elodie Kulik a de nouveau été écouté par les jurés de la cour d'assises de la Somme où comparaît Willy Bardon pour l'enlèvement, le viol et le meurtre de la jeune femme en 2002. Trois témoins cités ce vendredi après-midi ont eu droit à une diffusion dans le casque. Un enregistrement que les gendarmes leur avait déjà fait écouter en vue d'une reconnaissance vocale.

Des ressemblances mais ...

René Bardon, le frère de Willy Bardon est le premier interrogé ce vendredi après-midi. Face à la cour, il va réécouter à deux reprises l'appel au secours d'Elodie Kulik et il va répéter ce qu'il a déjà dit aux gendarmes lors de son audition en 2013, juste après l'incarcération de l'accusé.  "Il y a bien des intonations qui ressemblent à Willy mais ce n'est pas la voix de mon frère".  Interrogé par Me Seban, il admet avoir été troublé par cet appel. "Ça m'a pris au cœur" raconte ce pompier volontaire. Les larmes aux yeux il se justifie : "Ce n'est pas parce que j'ai reconnu Willy, c'est pour la jeune femme, ses cris, c'est horrible".

Willy me l'a juré, les yeux dans les yeux _ René Bardon

René Bardon l'admet, il s'en est posé des questions. "Des centaines". C'est pour ça qu'après avoir écouté la bande sonore chez les gendarmes, il est allé à la prison, voir Willy Bardon "pour qu'il m'explique". Et ce frère aîné, soutien sans faille de l'accusé dit aujourd'hui n'avoir aucun doute. "Il m'a juré, les yeux dans les yeux, qu'il n'avait rien à voir dans cette affaire."

Six proches reconnaissent Willy Bardon

Tout aussi convaincu : Cyril. Il connait Willy Bardon depuis l'enfance et après trois écoutes chez les gendarmes (la troisième à sa demande), il en est persuadé, l'une des voix appartient bien à Willy Bardon. Le timbre de la voix et la manière de parler. "Il a une voix que l'on n'oublie pas" assure Cyril qui dit avoir reconnu sa voix "par habitude".

Je l'ai reconnu, c'est tout _ Cyril

Cyril balaie les soupçons de pression des gendarmes présents lors de sa garde à vue. "Ils ont juste fait leur travail". Me Bailly pour la défense lui fait ensuite remarquer la qualité du son, médiocre et les propos inaudibles. Mais le témoin n'en démord pas : "Je l'ai reconnu, c'est tout. Sauf si un expert vient me dire que je me suis trompé."

L'ex-compagne de Grégory Wiart, Katy Dudebout sera entendue ce samedi matin par les jurés de la cour d'assises de la Somme. Elle aussi a reconnu la voix de Willy Bardon sur l'enregistrement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu