Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : L'affaire Merah

Procès Merah : Abdelkader Merah exprime "un mélange de tristesse, de honte et de regrets"

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Pressé de questions, Abdelkhader Merah a exprimé ce mardi, pour la 1re fois depuis le début de son procès devant la Cour d’assises spéciale de Paris, des "regrets" sur les crimes commis par son frère en 2012, après avoir entendu le témoignage très fort d'un témoin de la tuerie d'Ozar Hatorah.

Procès Merah : Abdelkader Merah exprime "un mélange de tristesse, de honte et de regrets" après avoir entendu le récit d'un témoin
Procès Merah : Abdelkader Merah exprime "un mélange de tristesse, de honte et de regrets" après avoir entendu le récit d'un témoin © AFP - JACQUES DEMARTHON

Jugé depuis huit jours pour "complicité" des sept assassinats commis Mohamed Merah en mars 2012 à Toulouse et Montauban, Abdelkader Merah a pour la 1re fois condamné mardi les crimes de son frère, alors que les assises se penchaient sur la tuerie de l'école juive Ozar Hatorah de Toulouse, où un professeur et trois enfants ont été exécutés.

L’accusé s’est adressé aux familles des victimes, après que la Cour a entendu le témoignage très émouvant de Yacov, bénévole survivant de l'école et témoin direct de la tuerie. Abdelkhader Merah a alors été interrogé par les parties civiles : "éprouvez-vous de la honte par rapport à votre frère ?"

"J'éprouve un mélange de tristesse, de honte et de regrets", a-t-il répondu après avoir été pressé de questions, affirmant avoir évolué en prenant conscience de "la tristesse des familles des victimes". C’est la 1re fois qu’Abdelkader Merah s'exprime ainsi depuis le début du procès.

Procès Merah : compte-rendu d'audience de Delphine Gotchaux (France Info)

36 secondes

Au cours d’une intervention glaçante, Yacov Soussan a raconté l’horreur de ce 19 mars 2012. "J'étais venu assister à la prière de 8h, a-t-il expliqué. Je conduisais un camion que j'avais emprunté à l'école et j'ai salué Jonathan Sandler et ses deux enfants qui patientaient devant l'entrée".

"C'est alors que j'ai vu un homme portant un casque traverser la rue et s'approcher de Jonathan pour l'insulter. Je n'ai pas vu son visage mais j'ai senti sa haine", a-t-il ajouté, racontant dans le détail les assassinats qui suivirent, 36 secondes qui ont suffi au tueur pour abattre trois enfants et un professeur.

"Nous souhaitons le visionnage des images de la caméra GoPro"

Le frère aîné de Mohamed Merah comparait pour la 2e semaine devant la cour d’assise spéciale de Paris, en compagnie d’un ami du tueur, Fettah Malki, soupçonné de lui avoir fourni une arme et un gilet pare-balle.

Ce mardi, des avocats de familles des victimes de Mohamed Merah ont demandé la diffusion des images des assassinats filmés par le tueur au scooter, qui a filmé l'ensemble de ses actions avec une caméra fixée sur son torse avec un harnais.

"Nous souhaitons le visionnage des images de la caméra GoPro, pour qu'au-delà de toute interprétation, on voit ce qui s'est passé", a expliqué à l'audience Olivier Morice, avocat de la famille d'un des militaires assassinés par Mohamed Merah. "Ce sont nos clients qui souhaitent ce visionnage".

Le procès se poursuit jusqu’au vendredi 3 novembre.

Le parcours de Mohamed Merah, les grandes dates de l'affaire - Visactu
Le parcours de Mohamed Merah, les grandes dates de l'affaire © Visactu
Choix de la station

France Bleu