Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Rennes : il fait des propositions à caractère sexuel à des ados, un an de prison pour un retraité

Un retraité de 68 ans condamné ce jeudi à un an de prison à Rennes pour corruption de mineurs. Il s’était approché en mai dernier de trois ados de moins de 15 ans et leur a fait des propositions à caractère sexuel très crues à la Guerche-de-Bretagne. L’homme est en détention.

L'homme a déjà été condamné à 15 ans de prison pour viol sur mineur en 2001.
L'homme a déjà été condamné à 15 ans de prison pour viol sur mineur en 2001. © Radio France - Alexandre Frémont

Rennes, France

C’est un vieux monsieur qui s'avance dans le box des prévenus ce jeudi après-midi au tribunal de Rennes. Il n’entend pas grand chose, il demande souvent à la présidente de répéter. On l’emmène donc sur le banc des prévenus qui d’habitude comparaissent libres. Les parties civiles, deux mamans, se déplacent à l’extrémité de leur propre banc pour éviter de trop s’approcher de lui. Il ne parle pas beaucoup mais quand il tente de répondre aux questions, il dit ne pas se souvenir de grand chose.

Propositions à caractères sexuels très crus

Les faits remontent à mai dernier. Le 12,  l'homme aborde trois adolescents de moins de 15 ans, c’est un dimanche après-midi, près d’un skatepark à la Guerche-de-Bretagne. Il leur lance des propos à caractère sexuel, très crus : "Tu as déjà éjaculé dans la bouche de quelqu’un ?" ou encore "on va aller dans ma camionnette ou chez moi, je vais vous montrer ça". Le tout, accompagnés de mime : "Il a formé une pince avec sa main, son index et son pouce étaient collés et il faisait des mouvements verticaux de va-et-vient avec sa main", détaille l’un des adolescents dans sa déposition.

_"Il est en chasse, à ce moment-là" affirme le procureur. L'un des ados filme la scène et la vidéo se retrouve très vite sur les réseaux sociaux. Ce n'est que plus tard qu’elle est utilisée pour appréhender le suspect. À la barre, l’homme ne reconnait pas de les avoir incité à monter dans sa camionnette. "Je ne me souviens pas de ça"_, affirme ce pâtissier à la retraite originaire de la Mayenne.

"Vous n’étiez pas à la recherche de petits garçons à ce moment-là ?" demande la présidente au prévenu. L’homme reste muet. "Alors ?" continue la présidente. Silence à nouveau. "Je ne me souviens pas que c’était un dimanche", fini-t-il par lâcher. 

L’autre fait remonte au 22 mai, soit 10 jours après le premier, toujours à la Guerche-de-Bretagne. Là, le retraité aborde un jeune garçon de 10 ans à la sortie de l’école. Il lui demande de monter dans sa camionnette, ce que le prévenu réfute. Le garçon s’enfui et se réfugie auprès d’un groupe de fille plus âgées. Elles font tout de suite le rapprochement avec la vidéo en ligne de la scène du 12 mai. Ces filles reconnaissent l’homme et la camionnette de la vidéo. Il sera donc rapidement appréhendé, interpellé puis incarcéré. 

"Mon fils est devenu parano, il croit qu’on le suit partout et il a peur de sortir tout seul maintenant", affirme l’une des deux mamans présente, constituée partie civile. _"Mon fils me demande des fois qu’est ce qu’aurait fait ce monsieur s’il m’avait emmené"_. La cour retiendra pour ce fait une tentative de corruption de mineurs.

Déjà condamné à 15 ans de prison pour viol sur mineur

L’individu a déjà été condamné à 15 ans de réclusion criminelle en 2001 pour viol sur mineur, sur 2 fillettes qui étaient ses propres filles. Un casier lourd pour cet homme de 68 ans, seul. 

"Quand on voit ces antécédents et condamnations, ça fait froid dans le dos" termine le procureur. "C'est un pervers, dangereux et la récidive se pose". C’est pourquoi il demande 12 mois d’emprisonnement. 

La cour décide de suivre les réquisitions du procureur et condamne le retraité à 12 mois d’emprisonnement pour corruption de mineurs et tentative de corruption de mineurs. L'homme est également condamné à verser des indemnités aux victimes et doit suivre un traitement. 

Choix de la station

France Bleu