Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : L'affaire Sophie Lionnet

Affaire Sophie Lionnet : début des auditions des deux meurtriers présumés lors du procès à Londres

lundi 16 avril 2018 à 4:37 - Mis à jour le lundi 16 avril 2018 à 8:35 Par Damien Robine, France Bleu Auxerre et France Bleu

Les auditions de Ouissem Medouni et Sabrina Kouider, les meurtriers présumés de Sophie Lionnet, qui a vécu à Paron (Yonne), débutent ce lundi à Londres. Le corps calciné de la jeune fille au pair de 21 ans a été retrouvé dans le jardin du couple le 20 septembre 2017, dans la banlieue londonienne.

© Radio France -

Paron, Yonne, France

Le procès a débuté le 19 mars dernier. Jusqu'ici, c'est l'accusation qui s'est exprimée en décrivant le calvaire de Sophie Lionnet pendant les vingt mois qui ont précédé sa mort. Les deux meurtriers présumés vont maintenant devoir expliquer leur rôle respectif dans la mort de la jeune fille au pair.  Ces derniers mois, ils ont parlé d'accident pour expliquer sa mort, puis d'homicide involontaire, avant de s’accuser mutuellement d’être l’auteur du meurtre.

Dans ce procès, les deux accusés plaident non coupable pour le chef d'accusation de meurtre. Ils ont en revanche décidé de plaider coupable d'entrave à la justice pour avoir tenté de se "débarrasser" du corps "en le brûlant".  Avec leurs auditions cette semaine, les parents de Sophie Lionnet attendent des réponses concernant les circonstances exactes de la mort de leur fille.  

Sabrina Kouider clame son innocence concernant la mort de Sophie Lionnet. Son compagnon Oussem Medouni aussi , même s'il a souvent changé de version Damien Robine.

En raison des brûlures, "l'autopsie a été rendue très compliquée", a déclaré le médecin légiste Charlotte Randall, qui a précisé qu'"il manquait les cheveux, le cuir chevelu et le crâne".  Elle a estimé que la mort de Sophie Lionnet pouvait avoir été causée par noyade dans une baignoire, après une chute ou après avoir reçu un coup au visage.

Catherine Devallonné, la mère de Sophie Lionnet qui habite Paron (Yonne), est repartie à Londres pour assister à la suite du procès. Pour son ex-mari, Patrick Lionnet, qui l'avait accompagnée lors de la première semaine, c'est au-dessus de ses forces. Il ne repartira en Angleterre que pour le verdict. Le procès des meurtriers présumés de Sophie Lionnet doit se poursuivre jusqu'au 11 mai.