Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Professeur tué dans les Yvelines : Olivier Falorni demande un enseignement spécifique de la laïcité

-
Par , France Bleu La Rochelle

Après la décapitation d'un professeur d'histoire-géographie, le député de La Rochelle, Olivier Falorni réagit. L'élu est touché par ce drame, car il enseignait lui aussi cette matière. Il appelle à "taper du poing sur la table" en terme de laïcité, notamment avec un enseignement spécifique.

Olivier Falorni, député de la Charente-Maritime
Olivier Falorni, député de la Charente-Maritime © Radio France - Marie-Laurence Dalle

Après la mort d'un professeur d'histoire-géographie à Conflans-Sainte-Honorine ce vendredi 16 octobre, le député de La Rochelle et Ré, Olivier Falorni, assure ce samedi être touché par cette décapitation. Il l'est d'autant plus qu'il a lui-même été enseignant pour la même discipline. Il souhaite un enseignement de la laïcité, dans un cours dédié, pour tous les élèves de France afin que les valeurs de la république ne soient plus remises en question. 

"Cette matière, c'est : enseignement de la laïcité, enseignement de la liberté d'expression, enseignement de la République", assure-t-il. Et de demander : "comment voulez-vous que les enfants comprennent le principe de laïcité si on ne leur explique pas." Pour lui, les cours d'éducation civique ne suffisent plus.

Comment voulez-vous que les enfants comprennent le principe de laïcité si on ne leur explique pas." - Olivier Falorni.

"Les cours d'éducation civique, finalement, ils sont aujourd'hui, au mieux conçus comme des suppléments d'âme du cours d'histoire géographie. Et au pire, des cours qu'on supprime pour finir le programme d'histoire et de géographie. Donc, il faut vraiment que ce soit une matière à part pour faire en sorte que les enfants français puissent vraiment pas tous savoir exactement ce qu'est la laïcité, ce qu'est la liberté d'expression. Ce qui est permis et ce qui est interdit par la loi. Et dans la République, aucun fanatisme, aucun cercle religieux ou politique ne peut imposer une doctrine, un totalitarisme à l'autre."

Dans la République, aucun fanatisme, aucun cercle religieux ou politique ne peut imposer une doctrine, un totalitarisme à l'autre." 

Le député souhaite aussi que les 577 élus de l'Assemblée nationale soient dans des collèges et lycées à la rentrée scolaire pour évoquer la laïcité et la liberté d'expression. 

Olivier Falorni, député de La Rochelle et ancien professeur d'histoire-géographie réagit à la décapitation d'un enseignant dans les Yvelines.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess