Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Professeur tué dans les Yvelines : un hommage national lui sera rendu mercredi, annonce l'Elysée

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu, France Bleu Paris

L'hommage national à Samuel Paty, l'enseignant décapité vendredi dans les Yvelines par un jeune homme Russe tchétchène, se tiendra mercredi, a indiqué l'Elysée ce samedi.

Un hommage national sera rendu à l'enseignant décapité vendredi à Conflans-Sainte-Honorine
Un hommage national sera rendu à l'enseignant décapité vendredi à Conflans-Sainte-Honorine © Maxppp - Yoan Valat

L'hommage national à Samuel Paty, l'enseignant décapité vendredi dans les Yvelines, se tiendra mercredi, a précisé l'Elysée ce samedi. Cet hommage, dont le lieu n'a pas encore été annoncé, est organisé en coordination avec la famille.

Emmanuel Macron s'est rendu dès vendredi soir sur les lieux de l'attaque, à Conflans-Sainte-Honorine, où il avait dénoncé un "attentat islamiste caractérisé".

Dimanche, plusieurs rassemblements doivent se tenir dans de nombreuses villes de France, dont l'un à Paris place de la République, à l'appel de syndicats enseignants et d'associations.

L'enquête se poursuit 

L'enseignant a été décapité ce vendredi à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) et son agresseur présumé tué par la police, dans la ville voisine d'Eragny (Val-d'Oise). Le parquet national antiterroriste s'est immédiatement saisi de l'affaire. 

Samuel Paty, quadragénaire et père de famille, enseignait l'histoire-géographie au collège du Bois d'Aulne. Il rentrait chez lui lorsqu'il a été attaqué à l'arme blanche et décapité. Le 5 octobre, il avait organisé un débat autour des caricatures de Mahomet avec ses élèves. Certains parents s'en étaient émus, notamment sur les réseaux sociaux.

Pour l'heure, dix personnes sont en garde à vue dans le cadre de cette enquête ouverte pour "assassinat en relation avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs terroriste criminelle".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess