Faits divers – Justice

Projection des nouveaux films de la sécurité routière pour des élèves automobilistes du Grand-Quevilly

Par Ariane Griessel, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) jeudi 13 février 2014 à 11:09

Campagne sécurité routière capture d'écran

Des élèves automobilistes du Grand Quevilly ont eu droit à une séance vidéo ce mercredi avec leur auto-école. Ils ont vu la dernière campagne de la sécurité routière.

Pas de cri, pas de crissements de pneus, pas de voiture accidentée : la dernière campagne de la sécurité routière mise sur l'émotion. Les deux courts métrages ont été réalisés par le Français Rémi Bezançon (Le Premier Jour du reste de ta vie , Ma Vie en l'air ).

La culpabilité d'un conducteur face à sa femme en fauteuil

Les élèves d'une auto-école du Grand Quevilly ont eu droit à une projection de ces petits films. La première vidéo (voir ci-dessous), Le Sourire du pompier , raconte l'histoire d'une femme clouée dans un fauteuil roulant après un accident de la route, et la culpabilité de son compagnon, qui se reproche d'avoir pris le volant ivre.

Le second film (ci-dessous), Je vous aime très fort , montre la relation d'un père avec sa petite fille, après la mort de sa mère, victime d'un accident de la route alors qu'elle téléphonait.

Deux vidéos qui semblent efficaces : après les avoir visionnées, les élèves de cette auto-école du Grand Quevilly affirment avoir été incités à réfléchir à leur comportement sur la route.

Des apprentis-conducteurs du Grand-Quevilly

Les courts-métrages seront diffusés dans certains cinémas, et à la télévision. L'an dernier, 51 personnes sont mortes sur les routes de Seine-Maritime, 38 dans l'Eure.

Vidéo > Le Sourire du pompier (par Rémi Bezançon) :

Vidéo > Je vous aime très fort (par Rémi Bezançon) :

 

Partager sur :