Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Projet d'attentat : un Clermontois placé en garde à vue dans les locaux de l'antiterrorisme ce mardi

mardi 7 novembre 2017 à 19:11 Par Olivier Vidal, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu

Une dizaine d'hommes de l'antiterrorisme ont investi une partie du quartier Saint-Jacques à Clermont-Ferrand ce mardi matin pour arrêter un homme. En garde à vue, son audition doit permettre de préciser quelle relation il entretenait avec d'autres personnes dans le cadre d'un projet d'attentat.

.
. © Maxppp - Alex Baillaud

Clermont-Ferrand, France

L'opération s'est déroulée dans une grande discretion tôt ce matin. Les policiers de l'antiterrorisme, encagoulés et armés, se sont déployés ce mardi matin dans le quartier Saint-Jacques à Clermont-Ferrand afin d'interpeller un homme.

Selon une source judiciaire, ce dernier a été placé en garde à vue dans les locaux de l'antiterrorisme à Paris sur commission rogatoire du juge d'instruction. L'homme a été interpellé dans le cadre d'une information judiciaire visant un "projet d'action violente" dans laquelle deux jeunes hommes avaient été interpellés à Marseille et mis en examen en avril dernier. Dans ce cadre-là une femme a aussi été interpellée à Marseille ce mardi.

Une interpellation après l'arrestation de deux hommes à Marseille en avril dernier

Une opération alors qu'une vague d'interpellations a été réalisée ce mardi. Une dizaine de personnes, qui tenaient des propos islamistes "inquiétants" sur les réseaux sociaux, ont été arrêtées ce mardi en France et en Suisse, une opération en lien avec l'arrestation cet été d'un adolescent qui voulait mener un attentat au couteau en France. Ces suspects âgés de 18 à 65 ans participaient à un groupe de discussion de la messagerie cryptée Telegram, prisée des jihadistes, dans lequel ils "tenaient des propos inquiétants", ont indiqué des sources proches de l'enquête.

Cette opération antiterroriste, menée en France par la Sous-direction antiterroriste (SDAT) en cosaisine avec la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), "vise à permettre de préciser les contours des projets qu'ils nourrissaient", a ajouté une source judiciaire française. Ces interpellations et des perquisitions ont été menées en France dans les Bouches-du-Rhône, les Alpes-Maritimes, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne et en Suisse dans les cantons de Neuchâtel et de Vaud.