Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Pourquoi au printemps 2017 Redoine Faïd avait-il fait appel à Jacques Mariani ?

mercredi 4 juillet 2018 à 18:45 Par Olivier Castel et Patrick Vinciguerra, France Bleu RCFM et France Bleu

Considéré comme un héritier du gang de "la Brise de Mer", Jacques Mariani vient d'être condamné à cinq ans de prison pour subornation de témoin par la cour d'appel d'Aix-en-Provence. Mais son nom apparaît aussi dans une autre actualité, l'évasion spectaculaire du braqueur Redoine Faïd.

Jacques Mariani, ici lors du procès pour l'affaire Nicolas Montigny, en 2008.
Jacques Mariani, ici lors du procès pour l'affaire Nicolas Montigny, en 2008. © Maxppp - MAXPPP

Corse, France

Nous étions alors au printemps 2017. Redoine Faïd, alors incarcéré à la prison de Réau (Seine-Et-Marne), d'où il s'est évadé de manière spectaculaire ce dimanche, aurait écrit à Jacques Mariani pour lui demander de l'aider à s'évader. Le projet n'a pas abouti, mais des liens auraient bien existé entre les deux hommes. Des révélations que l'on doit à Violette Lazard, journaliste à L'Obs. Elle s'appuie sur des déclarations faites par un repenti proche de Jacques Mariani.

"On ne peut évidemment que se poser la question : pourquoi Redoine Faïd fait appel à Jacques Mariani ? Les deux hommes ne se connaissent pas, Redouane Faïd, c'est un voyou des cités d'Île-De-France, Jacques Mariani, je n'ai pas besoin de vous le présenter..." Violette Lazard, journaliste.

"L'éthique du grand banditisme"

Dans sa lettre, Redoine Faïd fait référence à l'idée qu'il se fait du grand banditisme... et une certaine éthique. 

"Il lui dit en gros : on fait tous les deux partie du milieu du grand banditisme, et on obéit aux même valeurs". Il parle "d'éthique du grand banditisme", et donc lui dit "Je sais que je peux compter sur toi. De façon plus pragmatique, on peut penser que Redoine Faïd s'est dit que Mariani savait à qui faire appel, ou qu'il ne savait plus à quelle porte taper, et qu'il s'est tourné vers lui parce qu'il avait lu des articles sur lui dans la presse".  Violette Lazard, journaliste.

Violette Lazard, journaliste à L'Obs

Nouvelle condamnation pour Jacques Mariani

Jacques Mariani a été condamné ce mercredi à cinq ans de prison pour subornation de témoin. La cour d'appel d'Aix-en-Provence a confirmé la peine prononcée en janvier par le tribunal correctionnel de Marseille. 

Il a été reconnu coupable d'être intervenu auprès d'un co-détenu, appelé à témoigner, en octobre 2012, au procès en appel d'Ange-Toussaint Federici, autre figure du grand banditisme, jugé pour le triple assassinat dans la tuerie dite du "bar des Marronniers".  Les avocats de Jacques Mariani, dont Me Jean-Sébastien de Casalta, ont d'ores et déjà annoncé leur intention de se pourvoir en cassation.