Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Propos racistes à Marseille : l'ex-président de l'YCPR comparaît en octobre devant le tribunal

-
Par , France Bleu Provence

Après la polémique de propos racistes tenus à Marseille lors d'un conseil portuaire le 22 février dernier, Christian Tommasini, l'ex-président du Yachting Club de la Pointe Rouge (YCPR), est appelé à comparaître devant le tribunal correctionnel de Marseille le 29 octobre prochain.

Le palais de Justice de Marseille (Bouches-du-Rhône), 23 mars 2021.
Le palais de Justice de Marseille (Bouches-du-Rhône), 23 mars 2021. © Radio France - Nelly Assénat

Il y aura un procès après la polémique de propos racistes tenus à Marseille lors d'un conseil portuaire le 22 février dernier. Christian Tommasini, l'ex-président du Yachting Club de la Pointe Rouge (YCPR), est appelé à comparaître devant le tribunal correctionnel de Marseille le 29 octobre prochain.

Cette semaine, Christian Tommasini a été entendu par les enquêteurs de la Sûreté Départementale des Bouches-du-Rhône concernant les faits de "provocation publique à la haine ou à la violence, à la discrimination et injures publiques à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou non appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée."

C'est à la suite de la révélation d'un enregistrement de propos tenus lors d'un conseil portuaire que le parquet de Marseille s'est saisi de l'affaire. Les faits remontent au 22 février dernier, quand Christian Tommasini, alors président de l'YCPR, déclare publiquement  qu'il sera "le premier pour la ratonnade", lors de cette réunion animée où sont abordés les problèmes récurrents rencontrés sur un parking du port, notamment en terme de violences. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess