Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Propos racistes du président de l'YCPR à Marseille : "Je regrette de ne pas être intervenu à ce moment-là"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Didier Réault, le vice-président LR de la métropole d'Aix-Marseille Provence, délégué à la mer et au littoral, était l'invité de France Bleu Provence ce mercredi matin. Il est revenu sur ce conseil portuaire de la Pointe-Rouge au cours duquel le président de l'YCPR a tenu des propos racistes.

Didier Réault fait son mea culpa après avoir écouté sans chercher à l'interrompre, le président de l'YCPR  qui tenait des propos racistes.
Didier Réault fait son mea culpa après avoir écouté sans chercher à l'interrompre, le président de l'YCPR qui tenait des propos racistes. © Maxppp - G RUOPPOLO

"Je le dis et je le redis, il y a un message qui n'est pas acceptable et que nous avons laissé passer", regrette sur France Bleu Provence Didier Réault, le vice-président Les Républicains de la métropole d'Aix-Marseille Provence, délégué à la mer et au littoral. Il faisait partie des trois élus, avec Sophie Roques, l'adjointe au Maire de Marseille chargée de l'état-civil, présents au conseil portuaire de la Pointe-Rouge, le 22 février dernier.

Au cours de cette réunion, le président du Yatching Club de la Pointe-Rouge (YCPR), Christian Tommasini, a tenu des propos racistes, enchaînant injures raciales et appels à la violence. Le site Marsactu a révélé l'affaire en publiant un enregistrement de près de 30 minutes. 

De fortes tensions sur le port de la Pointe-Rouge

Un extrait de cet enregistrement montre que Didier Réault a réagi aux propos de Christian Tommasini. Lorsque ce dernier déclare qu'il n'y a "pas un blond, un blanc, un comme il faut, que des Arabes", le vice-président de la métropole lance : "tu stigmatises".

La remarque provoque des rires dans l'assemblée et le patron de l'YCPR continue en évoquant une "ratonnade". La discussion porte sur les problèmes récurrents rencontrés sur un parking du port. "À plusieurs reprises, j'ai rappelé qu'il fallait que nous ayons une discussion sur le fond, sur la méthode que nous devons adopter avec la police nationale.

Plus que des incivilités, ce sont quand même des menaces physiques très importantes qui sont faites à l'encontre de ceux qui sont chargés de faire respecter l'ordre et l'organisation d'un port", précise Didier Réault. 

La mairie de Marseille a rapidement réagi après la diffusion de ces propos racistes. La municipalité a décidé de suspendre notamment les subventions accordées à l'association, d'un montant de 163.000 euros. Qu'en est-il du côté de la métropole d'Aix-Marseille ?

"On va regarder comment on peut travailler sur la délégation de service public, qui n'est pas une subvention que nous accordons à l'YCPR, mais un contrat qui a été signé, suite à un appel d'offres. Il y a donc des contraintes juridiques qu'il faut que nous étudiions.

Ce n'est pas la même procédure qu'une subvention votée en Conseil municipal", assure Didier Réault. En attendant, la justice est saisie. Le parquet de Marseille a ouvert une enquête préliminaire

Choix de la station

À venir dansDanssecondess