Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Puisseguin : les services de l'Etat ont été à la hauteur estime le préfet de Gironde

lundi 2 novembre 2015 à 10:06 Par Florence Pérusin, France Bleu Gironde

Pierre Dartout a estimé ce matin que la phase de l'urgence était désormais terminée. Le préfet de la Gironde promet maintenant d'aider les familles à moyen et long terme.

Pierre Dartout dans le studio de France Bleu Gironde
Pierre Dartout dans le studio de France Bleu Gironde - Aurélie Bambuck

Puisseguin, France

France Bleu Gironde : Où en est l'enquête?

Pierre Dartout : "Là c'est plutôt au procureur de s'exprimer. L'enquête se poursuit avec la gendarmerie, le procureur verra les familles ce soir au début de la réunion, donc c'est à lui de communiquer."

Que pouvez vous nous dire de l'aide dont ont désormais besoin ces familles dans la durée ?

Les situations ne sont pas les mêmes, donc les besoins sont différents. Distinguons par exemple la famille qui est dans l'Orne et nos familles girondines. Je pense qu'il faut des accompagnements distincts et adaptés à chaque famille. Il y a à la fois des problèmes psychologiques, les cellules sont d’ailleurs toujours actives. Et puis, les problèmes matériels, d’où l'importance de ce coordonnateur qui  a été nommé la semaine dernière. Je l'ai eu au téléphone ce weekend et nous devons fixer une date à sa venue dans le courant de la semaine.

Ou sera-t-il basé ?

Je pense qu'il y aura des allers-retours, et qu'il viendra autant que nécessaire. Il aura sans doute aussi à aller dans l'Orne.

Savez vous quand les familles pourront récupérer les corps de leurs proches ?

Ça encore je ne le sais pas précisément. Tout est mis en oeuvre pour que les choses se fassent le plus vite possible, mais il y a des démarches légales à respecter.

La cellule psychologique continue-t-elle a recevoir des gens ?

Je note que les familles sont très entourées par leurs propres familles. Mais cela ne règle pas tous les problèmes, et la cellule psychologique a donc tout son rôle à jouer.

L’accompagnement globalement a-t-il été à la hauteur?

Je pense que oui. Il a fallu s'adapter très vite, d'abord à Puisseguin, puis à Petit-Palais, donc je pense que nous avons été à la hauteur de l'exigence. Et puis il y a eu ce moment de solidarité très fort avec le chef de l'Etat donc dans cette première partie, on a fait du mieux qu'on a pu. Maintenant après l'urgence, on entre dans l'étape et l'accompagnement sur le moyen et long terme.

Pierre Dartout était ce matin l'invité de France Bleu Gironde