Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

"Pupilles de la République": la députée LREM de Haute-Vienne Sophie Beaudoin-Hubière se dit "satisfaite"

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu

C'était l'annonce de ce vendredi matin. Le chef de l'Etat Emmanuel Macron veut créer un statut de "Mort pour le service de la République". Leurs enfants seront "pupilles de la République". C'était un souhait de deux députés LREM de Haute-Vienne, Pierre Venteau et Sophie Beaudoin-Hubière.

 Sophie Beaudouin Hubiere, députée de la Haute Vienne, avait demandé la création de ce statut en avril 2020
Sophie Beaudouin Hubiere, députée de la Haute Vienne, avait demandé la création de ce statut en avril 2020 © Maxppp - Sébastien Muylaert

Dans une vidéo publiée sur son compte Twitter ce vendredi, Emmanuel Macron annonce qu'il souhaite créer un statut de "Mort pour le service de la République". Cela concerne "les agents publics décédés dans des circonstances exceptionnelles", donc durant cette pandémie, notamment les soignants.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

En avril 2020, Sophie Beaudoin-Hubière et Pierre Venteau, deux députés de la majorité présidentielle en Haute-Vienne, avaient réclamé un statut en ce sens au président de la République. Cette nouvelle vient donc récompenser, selon eux, le travail de l'ombre réalisé par les parlementaires. "Je suis satisfaite" réagit Sophie Beaudoin-Hubière "car ça a été un travail de longue haleine. Il faut être pugnace et à la tâche tous les jours pour convaincre."

Une mention différente de "pupille de la nation"

La principale difficulté de ceux qui souhaitaient ce texte était d'ordre sémantique. Il existe déjà une dénomination "pupille de la Nation", réservée aux filles et fils de soldats ou forces de l'ordre. Mais, comme le précise Sophie Beaudoin-Hubière, "dans le contexte de la pandémie, c'était encore autre chose". D'où la création de ce statut appelé "pupille de la République". 

Cette résolution va être traduite dans un amendement dans la proposition de loi sur le modèle de sécurité civile et le volontariat des sapeurs-pompiers au menu de l'Assemblée nationale la semaine prochaine. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess