Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Puy-de-Dôme : 31 permis de conduire retirés par les gendarmes durant le week-end de Pâques

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Le long week-end pascal a donné lieu à de très nombreuses infractions relevées par l'escadron de sécurité routière du Puy-de-Dôme. Des grands excès de vitesse et des conduites sous l'empire de l'alcool et de stupéfiants. Avec souvent de jeunes automobilistes au volant.

Un week-end pascal de grands excès sur le routes du Puy-de-Dôme
Un week-end pascal de grands excès sur le routes du Puy-de-Dôme © Radio France - Eric Le Bihan

Les automobilistes auvergnats ou ceux de passage "trop rapide" dans la région ont sans doute confondu tolérance et délinquance durant le long week-end de Pâques. Les autorités avaient affirmé qu'elles feraient preuve de mansuétude sur les déplacements des uns et des autres, mais sans oublier pour autant le respect du code de la route.  

Les gendarmes n'ont eu aucune difficulté, non pas à chasser les œufs, mais a contrôlé les futurs permis en chocolat. Rien que sur ce week-end pascal, les militaires de l'escadron de sécurité routière du Puy-de-Dôme annoncent avoir procéder à la rétention de 31 permis de conduire. Avec le panel tristement habituel des infractions. La vitesse (au moins supérieur à 40 km/h au-dessus la vitesse autorisée), l'état alcoolique ou l'usage de stupéfiants. 

Sur l'A71... 

Avec une tendance forte. Les jeunes conducteurs au pied lourd, notamment sur le réseau autoroutier. Voici quelques exemples notoires. Vendredi soir, sur l'autoroute A71, un jeune homme de 19 ans a été contrôlé à 192 km/h sur une portion limitée à 110 km/h, à bord d'une Mégane coupée.

Samedi après midi, toujours sur cette même A71, deux nouveaux grands excès de vitesse ont impliqué des jeunes conducteurs. Le premier circulait à 175 km/h alors que son permis (probatoire) était déjà sous le coup d'une suspension. Le second roulait à 194 km/h à bord de sa Peugeot 307 et n'avait pas encore son permis de conduire.

De grands excès de vitesse et des retentions de permis de conduite
De grands excès de vitesse et des retentions de permis de conduite - © Escadron sécurité routière du Puy-de-Dôme

... Et l'A89

Samedi soir, sur l'autoroute A89, un jeune de 20 ans est contrôlé à 216 km/h (limitation à 110 km/h) à bord d'une Audi TT. Son taux d'alcoolémie était "délictuel" et le test salivaire aux produits stupéfiants révèle la consommation de cannabis. 

Dimanche après midi, c'est à nouveau sur l'autoroute A71 qu'un jeune conducteur circulant en Mercedes classe A a été contrôlé à la vitesse de 194 km/h. Enfin, lundi après midi, malgré une circulation chargée, un titulaire de permis probatoire s'est vu retirer son permis de conduire suite à un excès de vitesse supérieur à 50 km/h (171 km/h pour une limitation à 110). Les jeunes représentent la majorité des comportements à risque explique le capitaine Franck Chambon commandant en second de l'escadron de gendarmerie de sécurité routière du Puy-de-Dôme. "Ils cumulent les comportements à risque, vitesse, alcool et parfois stupéfiant en même temps. Il y a aussi l'effet réseau sociaux qui s'accentue de plus en plus, les jeunes veulent reproduire au volant ce qu'ils voient sur internet. Pour faire le buzz ils se filment en train de commettre des infractions. Le plus inquiétant c'est qu'ils sont sûrs de maitriser et qu'ils n'ont pas du tout conscience du danger qu'ils représentent pour eux même et pour les autres." 

Les grands excès de vitesse ont souvent été commis par de jeunes automobilistes
Les grands excès de vitesse ont souvent été commis par de jeunes automobilistes - © Gendarmerie du Puy-de-Dôme

2021 commence mal

S'il est compliqué de tirer des conclusions sur le bilan de la sécurité routière en 2020, la crise sanitaire et les confinements ayant notoirement réduit  le trafic automobile, le début d'année 2021 pose question.

Si on constate une baisse du nombre d’accidents (-25%) et de blessés (-32%) depuis le début de l'année 2021 sur les routes du Puy-de-Dôme, leur gravité est très inquiétante. On déplorait déjà 10 morts au cours du premier trimestre 2021 contre trois sur la même période l'année dernière. Le capitaine Franck Chambon de l'escadron de gendarmerie du Puy-de-Dôme tient à préciser que tous les  accidents graves qui ont eu lieu depuis le début de l'année 2021 dans le Puy-de-Dôme sont dus à des fautes de comportements graves de la par des conducteurs.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess