Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Puy-de-Dôme : à Lezoux, des cultures meurtries par l'orage et la grêle

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Les orages qui ont frappé le département du Puy-de-Dôme dans la nuit de dimanche à lundi ont causé de nombreux dégâts matériels. Parmi eux, l'inondation des Jardins de Fontenille, exploitation maraîchère de Lezoux, grandement impactée par la rafale de grêlons.

Les intempéries devraient se poursuivre dans les jours à venir.
Les intempéries devraient se poursuivre dans les jours à venir. © Radio France - © Eric Le Bihan

Des cultures inondées, des paillages troués par la grêle, des légumes hachés par la pluie et les rafales de vent... Le violent orage qui a frappé le Puy-de-Dôme dans la nuit de dimanche à lundi a causé d'immenses dégâts dans Les Jardins de Fontenille, exploitation située à Lezoux.

Difficile pour l'heure d'évaluer les pertes, même si celles-ci sont clairement conséquentes. Un nouveau "bon coup de massue" pour Joël Gagnadre, maraîcher du site, qui accumule les pertes depuis trois années face aux différentes intempéries. 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"On n'a pas de solution de rattrapage"

Les salades n'attendaient qu'à être cueillies, et les semis étaient déjà enterrés pour l'hiver. De nombreuses cultures des Jardins de Fontenille ne se remettront pas de l'orage, à l'instar des pommes-de-terres, des melons ou des courges. En observant ce gâchis, Joël ne cache pas son pessimisme. 

"Plus les intempéries arrivent tard dans la saison, plus ça fait mal : on peut difficilement prévoir une nouvelle plantation maintenant. On n'a pas de solution de rattrapage. C'est carrément décourageant. Il faut sans cesse marner, refaire le travail deux fois, trois fois...".

Le mélange de forte pluie, de vent et de chute de grêlons a véritablement détruit certaines cultures.
Le mélange de forte pluie, de vent et de chute de grêlons a véritablement détruit certaines cultures. - © Joël Gagnadre

Et les légumes ne sont pas seuls à pâtir de ces conditions climatiques. Alors qu'il venait d'acquérir deux serres neuves, le maraîcher déplore également des trous dans les bâches, transpercées par les grêlons. Des milliers d'euros partis en fumée. "Au-delà de l'argent, c'est le temps, le travail et l'investissement personnel qu'on y met qui font que c'est dur. Surtout qu'on a eu des années très difficiles...".

Joël Gagnadre à l'intérieur d'une de ses deux serres neuves, trouée par les grêlons.
Joël Gagnadre à l'intérieur d'une de ses deux serres neuves, trouée par les grêlons. © Radio France - © Eric Le Bihan

"On est toujours dans l'extrême"

Après des mois de sécheresse, le gel tardif d'avril, le climat "froid, gris et humide" de mai et des temps caniculaires début juin, il faut désormais affronter grêle et inondations.

_"Il y a une semaine, c'était sec. Aujourd'hui, c'est trempé... On est toujours dans l’extrême"_, se désole-t-il. "Ça devient de plus en plus compliqué à gérer d'année en année : quand les conditions climatiques ne sont pas au rendez-vous, on n'a plus nos dimanche, plus de repos : le travail augmente et la fatigue s'installe".

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Selon le maraîcher, il devrait pleuvoir, les derniers jours de juin, autant que depuis le 1er janvier. Les averses orageuses doivent en effet se poursuivre dans le Puy-de-Dôme, toujours placé en vigilance orange orages comme dix autres départements de France.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess