Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Puy-de-Dôme : le buste de l'ancien maire et résistant Paul Amouroux volé à Montaigut-le-Blanc

vendredi 13 avril 2018 à 14:32 Par Juliette Micheneau, France Bleu Pays d'Auvergne

Paul Amouroux était une figure de Montaigut-le-Blanc. Résistant, déporté en Allemagne, il a été maire du village pendant douze ans. C'est son buste en bronze qui a été volé il y a une dizaine de jours.

Christian Chabaud, le maire de Montaigut-le-Blanc, devant la stèle hommage à Paul Amouroux
Christian Chabaud, le maire de Montaigut-le-Blanc, devant la stèle hommage à Paul Amouroux © Radio France - Juliette Micheneau

Montaigut-le-Blanc, France

Cette stèle en l'honneur de Paul Amouroux trône dans un petit parc entre le camping et la mairie. C'est par hasard qu'un ancien employé municipal a signalé le vol à Christian Chabaud, le maire de Montaigut-le-Blanc. "Il me dit 'Tiens, vous avez enlevé la statue ? Elle est en restauration ?' Je dis 'Non'... Et puis on est sorti et c'est à ce moment là qu'on a vu que tout avait disparu."  Tous les éléments de cuivre du monument ont été volés et bien sûr le buste de l'ancien maire Paul Amouroux, une figure du village.

La stèle hommage au résistant et ancien maire Paul Amouroux à Montaigut-le-Blanc. - Radio France
La stèle hommage au résistant et ancien maire Paul Amouroux à Montaigut-le-Blanc. © Radio France - Juliette Micheneau

Ancien résistant, déporté dans le camp allemand de Neuengamme, Paul Amouroux fut maire de Montaigut pendant douze ans jusqu'en 1983, également conseiller général. Ce monument à sa mémoire avait été érigé en 1991, l'année après sa mort. "C'est une famille très estimée dans l'ancien canton de Champeix", confirme le maire Christian Chabaud. "C'est un symbole très fort".

Refaire un nouveau buste en pierre

"Irrespectueux, lamentable", le maire de Montaigut pèse ses mots et ne se fait pas d'illusion sur la suite. "La gendarmerie a reçu ma plainte. Cette stèle était en bronze, maintenant elle doit être fondue." L'idée serait donc de refaire un buste, sans doute en pierre. "J'ai même des anonymes, des gens de Montaigut qui m'ont demandé est-ce qu'ils pouvaient participer sous forme de dons, financièrement, pour refaire ça." En attendant, c'est devant un monument vide que sera rendu l'hommage annuel aux déportés le 29 avril prochain.