Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Puy-de-Dôme : le président du club "Les Ailes volantes" décède dans le crash de son avion

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu
Beaulieu, Puy-de-Dôme, Auvergne-Rhône-Alpes, France

L'accident s'est produit ce dimanche après-midi, à Beaulieu, au sud d'Issoire. A bord de l'appareil, deux membres du club "Les Ailes volantes" : Claude Robert, président du club, et son ami Christian Tachet. Ont-ils été victimes d'une panne de moteur ? L'enquête le dira.

L'avion dans un champ près de Beaulieu
L'avion dans un champ près de Beaulieu © Maxppp - Thierry Nicolas

Il faisait beau ce dimanche, un temps idéal pour voler. Les deux amis étaient partis de Clermont-Ferrand. C'est en tout début d'après-midi, à Beaulieu, en direction de Brioude, que leur avion s'est écrasé. Aux commandes de l'appareil, un pilote averti, Claude Robert. Passionné d'aviation, il présidait le club "Les Ailes volantes". A ses côtés, Christian Tachet, également membre du club. Une enquête est ouverte pour déterminer l'origine de ce drame.

Un club sous le choc

Au club "Les Ailes Volantes", basé à Issoire, Christian Juglin, secrétaire de l'association, est encore sous le coup de l'émotion : "C'est un choc, une déflagration, même si on sait que l'aviation est un monde difficile" dit-il. Claude Robert avait 52 ans, il résidait à Gerzat et il était le président du club. Son passager et ami, Christian Tachet, avait 72 ans et habitait Lezoux. Deux figures locales du monde de l'aviation viennent de disparaître. 

Que s'est-il passé ? Pour Christian Juglin, qui a échangé avec quelques membres du club, la thèse de la panne de moteur est plausible, mais ce sont bien les enquêteurs qui diront ce qui s'est passé et pourquoi l'avion s'est écrasé dans un champ.

Un avion de collection datant de 1941

L'avion en question n'est pas n'importe lequel, "il est unique en France et peut-être même en Europe" explique Christian Juglin. "C'est un PT-22 RYAN, un avion d'entraînement de la dernière guerre mondiale. Il date de 1941 et il était magnifique. Mais c'est un appareil lourd, avec de toutes petites ailes". 

Pour mener à bien l'enquête, la Section de recherche des transports aériens et le BEA, le Bureau d’enquêtes et d’analyses pour la sécurité de l’aviation civile, sont attendus ce lundi sur place.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu