Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Puy-de-Dôme : les deux détenus réfugiés sur le toit du centre pénitentiaire de Riom ont été arrêtés

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu

Les deux hommes sont parvenus à se hisser sur le toit d'un des bâtiments du centre pénitentiaire vers 9 heures ce jeudi matin à Riom. Une unité d'intervention spécialisée est parvenue à les appréhender sans résistance à la mi-journée.

Riom : les deux détenus ont été appréhendés sans résistance vers 13 heures par les unités spéciales
Riom : les deux détenus ont été appréhendés sans résistance vers 13 heures par les unités spéciales © Maxppp - Fred Marquet

Riom, Puy-de-Dôme, France

Les deux détenus ont décidé de protester contre des décisions prises par les magistrats à leur encontre en montant sur le toit d'un bâtiment du centre pénitentiaire de Riom. Ils n'étaient pas armés. Une action spectaculaire alors qu'un comité d'application des peines devait se tenir ce jeudi. Les premières négociations ont été entamées après le déploiement d'un imposant dispositif de sécurité et l'arrivée sur le toit de membres d'une unité d'intervention spécialisée.                        

Selon les premiers éléments fournis par l'administration pénitentiaire, l'un des détenus, avait été jugé en comparution immédiate le 24 janvier dernier pour des faits de violence conjugale lors d'une visite de son épouse enceinte dans une unité de vie familale de l'établissement, et condamné à une nouvelle peine de deux ans de prison. L'autre détenu purgeait lui une peine de 20 ans pour un meurtre commis à Martigues en 2007.                       

Riom : les deux détenus sont parvenus à monter sur le toit du centre pénitentiaire vers 9 heures - Maxppp
Riom : les deux détenus sont parvenus à monter sur le toit du centre pénitentiaire vers 9 heures © Maxppp - fred marquet

Une vingtaine de policiers et gendarmes, ainsi que six agents ERIS (équipes régionales d'intervention et de sécurité), venus spécialement de Lyon, ont été mobilisés. Un hélicoptère de la gendarmerie s'est également posé à proximité du centre pénitentiaire.                       

Un important dispositif de sécurité a été mis en place autour du centre pénitentiaire de Riom - Maxppp
Un important dispositif de sécurité a été mis en place autour du centre pénitentiaire de Riom © Maxppp - fred marquet

L'intérieur et les alentours du centre pénitentiaire de Riom ont été sécurisés le temps d'appréhender les deux détenus. Un établissement récent et moderne mais qui n'est pas équipé de filets anti-hélicoptère. L'occasion pour les représentants du personnel de rappeler le manque des moyens matériels et humains pour travailler dans des conditions de sécurité optimales. Benoit Daudé, membre du bureau régional FO pénitentiaire.  

Benoit Daudé, membre de FO Pénitentiaire, dénonce le manque de moyens pour travailler en toute sécurité

Les deux détenus ont fait l'objet d'un transfert disciplinaire à Moulins-Yzeure pour l'un, et dans un établissement bourguignon pour l'autre. Des sanctions seront prises, mais "pénalement, ils ne risquent rien, car il n'y a eu ni violences, ni insultes, ou dégradations" précise le parquet.