Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Puy-de-Dôme : tentative d'enlèvement d'un enfant devant l'école Jules Ferry à Cébazat ?

vendredi 24 novembre 2017 à 16:52 Par Eric Le Bihan, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu

Les faits n'ont pas été confirmés, mais ils sont pris très au sérieux par la police. Abordé par un inconnu le contraignant à monter dans son véhicule à la sortie de l'école, l'enfant aurait réussi à s'échapper. Le maire de Cébazat a écrit aux parents d'élèves et appelle à la plus grande vigilance.

L'école Jules Ferry à Cébazat
L'école Jules Ferry à Cébazat - @ Capture Street View

Cébazat, Puy-de-Dôme, France

Selon une information révélée par nos confrères du journal La Montagne, un élève de l'école Jules Ferry aurait été abordé par un inconnu lundi après-midi à proximité de l’établissement. L’homme a, semble-t-il, proposé « des bonbons » à cet enfant âgé de 10 ans, tout en lui demandant de le suivre dans son véhicule. Devant la résistance de l'écolier, le suspect aurait commencé à le ceinturer. Mais l’élève est parvenu à s’enfuir.

Un témoignage pris au sérieux

Le parquet de Clermont-Ferrand a été saisi de l'affaire et une enquête de police a été ouverte. Le récit de la jeune victime présumée n'a pas été appuyé par d'autres témoignages, mais il est pris "très au sérieux". Un courrier a été transmis à tous les parents d’élèves et le maire de Cébazat, Flavien Neuvy, appelle à la vigilance collective. Pour l'instant, les enquêteurs n'ont identifié aucun suspect.