Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Puy-de-Dôme : Trois ans et demi de prison ferme pour l'évadé qui a foncé sur un policier à Beaumont

mardi 5 septembre 2017 à 8:24 Par Eric Le Bihan, France Bleu Pays d'Auvergne

Le fonctionnaire de police en civil avait fait usage de son arme de service pour se protéger le 3 août dernier sur le parking d'un centre commercial. Interpellé le lendemain des faits, son agresseur, un détenu âgé de 32 ans, avait profité d'une permission de sortie pour se faire la belle.

Le centre pénitentiaire de Riom (Puy-de-Dôme)
Le centre pénitentiaire de Riom (Puy-de-Dôme) © Radio France - Dominique Manent

Clermont-Ferrand, Puy-de-Dôme, France

Trois ans et demi de prison ferme. C'est la peine prononcée ce lundi par le tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand. Ce Clermontois de 32 ans était jugé pour avoir foncé en direction d'un policier le 3 août dernier sur le parking du centre commercial de la ZA du Champ Madame de Beaumont (Puy-de-Dôme). Le fonctionnaire en civil avait dû tirer à trois reprises pour se protéger. Son agresseur avait pris la fuite au volant d'une voiture volée. Il avait été interpellé dès le lendemain.

23eme condamnation

Le fugitif n’avait pas réintégré le centre pénitentiaire de Riom depuis plusieurs semaines et n'avait pas franchement envie d'y retourner. Ce 3 août, il vient acheter des pêches, dit-il, lorsqu'il découvre que la police est à ses trousses. Il refuse d'obtempérer et veut regagner la sortie du parking. C'est à ce moment qu'il passe tout près d'un des fonctionnaires "je ne voulais pas foncer sur lui" dira calmement à la barre le prévenu. "il a tiré quand je suis arrivé à sa hauteur". Le policier tire effectivement trois fois "parce que mon intégrité physique était menacé" confirme ce dernier devant le tribunal. Le parquet avait requis 4 ans de prison ferme. Le délinquant, qui en est à sa 23eme condamnation, devrait cette fois-ci passer un bon moment au centre pénitentiaire de Riom. Sans permission.