Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Puy-de-Dôme : trois obus de la Grande Guerre découverts sur le chantier d'une maison à Chavaroux

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Les engins datant de la première guerre mondiale ont été mis au jour lors de travaux sur une propriété situé dans le centre-bourg du village. Les obus, a priori inoffensifs, ont été recouverts de terre en attendant l'intervention de démineurs la semaine prochaine.

Les obus photographiés par les propriétaires de la maison à Chavaroux
Les obus photographiés par les propriétaires de la maison à Chavaroux

Une drôle de découverte ce vendredi matin dans une maison située à Chavaroux (Puy-de-Dôme). C'est en effectuant des travaux d'extension et en creusant le sol, que le propriétaire est tombé nez à nez avec les trois obus. Des engins datant de la première Guerre Mondiale.

Les pompiers équipés d'une lance à incendie ont été alertés. Les gendarmes ont établi un périmètre de sécurité dans le centre-bourg du village. Le temps de contacter le service de déminage de la sécurité civile basé à Lyon. Le maire de Chavaroux, José Belda, s'est également rendu sur les lieux de la découverte (audio). 

Le maire de Chavaroux José Belda s'est rendu sur le lieu de découverte des trois obus

Un centre d'essais d'obus à blanc en 14-18

De telles découvertes dans cette partie du Puy-de-Dôme ne sont pas rares. Et pour cause, il existait un centre d'essais d'obus à blanc entre Saint-Beauzire et Entraigues pour vérifier la portée des munitions. Cette hypothèse reste à être validée par les démineurs lyonnais, mais elle est fort probable. 

Description et photos à l'appui, les démineurs ont estimé que les trois obus ne représentaient pas de danger. Ils ont demandé au propriétaire de les recouvrir de terre, en attendant leur intervention de neutralisation prévue dans le courant de la semaine prochaine.

La commune de Chavaroux où ont été découverts les trois obus de 14-18
La commune de Chavaroux où ont été découverts les trois obus de 14-18 - ©GoogleMap
Choix de la station

À venir dansDanssecondess