Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Puy-de-Dôme : le disparu de Giat retrouvé sain et sauf... à La Courtine dans la Creuse

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu

René C. avait quitté son domicile dans la nuit de mardi à mercredi. Un appel à témoins avait été lancé par les gendarmes de Pontgibaud lancé un appel à témoins. Un gros dispositif de recherches a été déployé cette nuit et ce mercredi.

Véhicule de la gendarmerie (Puy-de-Dôme)
Véhicule de la gendarmerie (Puy-de-Dôme) © Radio France - Mickaël Chailloux

Domicilié à Giat (Puy-de-Dôme), le sexagénaire avait quitté son domicile à pied vers 2h00 dans la nuit de mardi à mercredi. Sa voiture est restée garée devant la maison. Au moment de sa disparition, le sexagénaire portait un pantalon gris et un t-shirt bleu à rayures. La brigade de gendarmerie de Pontgibaud avait lancé un appel à témoins.

Gros dispositif de recherches

Les recherches nocturnes engagées par les gendarmes n'avaient rien donné, malgré l'appui d'une équipe cynophile. Elles ont repris dans la matinée. Les militaires ont reçu le renfort d'agents communaux, de chasseurs et d'administrés pour ratisser les environs de Giat, les points d'eau ou encore les bois. L'hélicoptère corrézien de la gendarmerie d'Egletons a également survolé la zone pendant deux heures. 

A pied jusqu'en Creuse

René C. a finalement été retrouvé sain et sauf en milieu d'après-midi par une patrouille à proximité du camp militaire de La Courtine en Creuse. Le sexagénaire aurait donc parcouru près de 25 km à pied depuis son domicile de Giat. Un témoin avait d'ailleurs signalé sa présence dans ce secteur plus tôt dans la matinée.    

Les gendarmes vont devoir déterminer les raisons de ce départ nocturne. L'homme n'étant pas décrit comme fragile par ses proches qui ne sont doutaient de rien.     

Choix de la station

À venir dansDanssecondess