Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Pyrénées : un randonneur espagnol miraculé après deux jours et deux nuits dans le Néouvielle

-
Par , France Bleu Béarn, France Bleu

Après deux jours et deux nuits de recherches un Catalan de 54 ans a finalement été retrouvé sain et sauf, dans le massif du Néouvielle, ce lundi midi. Contre toute attente, il s'est lui-même présenté à la mairie d'Aragnouet.

Le Barcelonais aura marché deux jours et deux nuits pour retrouver sa voiture (image d'illustration).
Le Barcelonais aura marché deux jours et deux nuits pour retrouver sa voiture (image d'illustration). © Maxppp - Vincent Isore

Aragnouet, France

Une quinzaine de gendarmes du peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Pierrefitte-Nestalas et un hélicoptère ont cherché cet homme sans relâche depuis samedi après-midi. Et contre toute attente, il s'est finalement présenté de lui-même le lundi midi à la mairie d'Aragnouet.

Manuel et sa famille, venus de Barcelone, ont voulu atteindre le sommet du Pic Long, à près de 3.200 mètres d'altitude. Mais alors que la météo s'est dégradée, le père de famille s'est perdu en voulant atteindre seul le sommet. 

Les secouristes vont retrouver sa famille sans difficulté, mais Manuel, lui, reste introuvable. Le père de famille s'est en fait lancé, par instinct de survie, dans un périple qui tient de l'impossible. Il est mal équipé avec une veste légère, sous la tempête de vent et la grêle. Et il emprunte des crêtes réputées très difficiles. 

Deux jours et deux nuits sans manger ni boire

Après une première nuit sous un abri de pierre, il va même croiser des touristes à qui il demande une carte. Il se rend compte qu'il est parti dans le mauvais sens pour retrouver le parking où il est garé. Manuel fait alors demi-tour et retrouve sa voiture après 48h sans boire ni manger

Il se présente finalement exténué à la mairie d'Aragnouet, sous le regard médusé des secrétaires de mairie. Pour les gendarmes qui ont mobilisé de gros moyens de recherche, cela tient du miracle, ils le pensait tout simplement mort.