Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Qu'est-ce que l'état d'urgence en Vaucluse ?

-
Par , , France Bleu Vaucluse

Les députés ont voté la prolongation de l'état d'urgence pour trois mois. Que cela représente-t-il en Vaucluse ?

Le préfet, entouré des procureurs de la République et du directeur de cabinet
Le préfet, entouré des procureurs de la République et du directeur de cabinet © Radio France - Daniel Morin

Le préfet de Vaucluse demande des renforts militaires pour faire face à l'état d'urgence. Il en appelle aussi aux maires, pour qu'ils coopèrent en fournissant toute information importante à l'échelle de leur commune. Il en appelle aussi aux habitants.

Daniel Morin décline les moyens en Vaucluse

Les plans d'intervention des hôpitaux ont été remis à jour, des sites sensibles sont particulièrement surveillés. La justice sanctionnera chaque parole, chaque attitude qui ferait l'apologie du terrorisme.

Les sites internet et les réseaux sociaux faisant l'apologie du terrorisme seront bloqués, les associations et les groupements qui incitent à la violence seront dissous. "Tout le monde se prépare à faire la guerre" reconnaît le préfet de Vaucluse.

Daniel Morin précise les moyens juridiques étendus

Bernard Gonzalez confirme que plusieurs perquisitions ont été menées dans des milieux soupçonnés de radicalisation. Trois personnes ont déjà été assignées à résidence parce qu'elles constituent une menace à la sécurité.

Elles pourront être assignées à résidence jusqu'à 12 heures par jour et avec port du bracelet électronique. Les perquisitions aux domiciles sont facilitées. Les policiers pourront copier les données stockées dans tous les systèmes informatiques.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess