Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Quadruple meurtre à Saint-Paul-Trois-Châteaux : un procès en l'absence de l'accusé

jeudi 9 novembre 2017 à 4:18 Par Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme Ardèche

C'est un procès très particulier qui se tient ce jeudi devant les Assises de la Drôme à Valence. La Cour va juger l'affaire du quadruple meurtre de Saint-Paul-Trois-Châteaux, mais l'accusé reste introuvable 4 ans après les faits.

Abdel Karim El Kadaoui, accusé du quadruple meurtre de Saint-Paul-Trois-Châteaux
Abdel Karim El Kadaoui, accusé du quadruple meurtre de Saint-Paul-Trois-Châteaux © Maxppp - DR

En juin 2013, le chien de la gendarmerie avait perdu la trace d'Abdel Karim El Kadaoui à la sortie d'un bois près de Saint-Paul-Trois-Châteaux. Les enquêteurs le soupçonnent d'avoir fui dans son pays d'origine, le Maroc. Un mandat d'arrêt a été lancé à son encontre, il court toujours. Mais le juge d'instruction a terminé son information judiciaire et l'accusé est donc renvoyé devant les Assises. Même absent, c'est la procédure.

Un procès plus court, sans jury populaire

Abdel Karim El Kadaoui n'est pas représenté, il n'a pas d'avocat pour le défendre. La Cour ne sera donc pas constituée par un jury populaire, mais par trois magistrats professionnels uniquement. Et les débats seront forcément plus courts.

Peine encourue : la perpétuité

Abdel Karim El Kadaoui risque la réclusion criminelle à perpétuité pour le meurtre de sa femme et de ses trois enfants.

La maison dans laquelle la mère de famille est retrouvée poignardée - Radio France
La maison dans laquelle la mère de famille est retrouvée poignardée © Radio France - Nathalie Rodrigues
Le terrain près duquel les enfants ont été retrouvés morts - Radio France
Le terrain près duquel les enfants ont été retrouvés morts © Radio France - Nathalie Rodrigues

Le corps de sa femme a été retrouvé lardé de 47 coups de couteau lundi 24 juin 2013. Ses enfants de 2, 8 et 9 ans retrouvés étranglés et asphyxiés dans sa voiture à lui le lendemain matin.

Mais si l'accusé est interpellé un jour, il faudra un nouveau procès d'Assises pour qu'il puisse faire entendre sa voix.