Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Quand des gendarmes bretons tombent par hasard sur 10 plants de cannabis

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Dix pieds de cannabis, haut de plus de deux mètres. Les gendarmes des Côtes-d'Armor ont fait une belle saisie, au début du mois. Ils sont tombés sur ces plantations un peu par hasard.

Les gendarmes ont découvert d'immenses plants de cannabis dans la serre.
Les gendarmes ont découvert d'immenses plants de cannabis dans la serre. - Gendarmerie 22 / DR

Ploubazlanec, France

Ils n'étaient pas venus pour ça... Les gendarmes des Côtes-d'Armor s'amusent eux même de cette découverte qu'ils qualifient de "stupéfiante" (sic) sur leur page Facebook.

"Une serre qui les intrigue"

Les militaires détaillent cette saisie assez inattendue, qui a eu lieu le mardi 3 septembre, à Ploubazlanec : "Deux gendarmes de la brigade de Paimpol se rendent chez une personne pour la convoquer dans le cadre d'une affaire judiciaire. C’est alors qu’ils aperçoivent sur la propriété une serre qui les intrigue."

Les plans de cannabis qui se trouvaient dans la serre ont été arrachés. - Aucun(e)
Les plans de cannabis qui se trouvaient dans la serre ont été arrachés. - Gendarmerie 22 / DR

Une bonne intuition

Ils poursuivent : "Ces derniers ont en effet eu du flair et y découvrent non pas des tomates mais 10 pieds de cannabis de plus de 2 mètres de haut. L'individu est alors placé en garde à vue puis convoqué devant la justice ultérieurement".

Choix de la station

France Bleu