Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Quand le maire d'Allauch supprime une terrasse de bar jugée trop proche de l'église

jeudi 28 juin 2018 à 18:06 Par Laurent Grolée, France Bleu Provence

Le gérant d'un bar d'Allauch (Bouches-du-Rhône) conteste l'interdiction d'installation d'une terrasse près de l'église. Benjamin Forbin se dit victime d'un harcèlement de la mairie sur fond de vengeance politique : son fils s'était présenté contre le maire sous l’étiquette FN en 2014.

Le gérant de l'hostelerie d'Allauch privé de terrasse
Le gérant de l'hostelerie d'Allauch privé de terrasse © Radio France - Laurent

Allauch, France

C'est une guerre sans merci que se livrent Benjamin Forbin, gérant du bar L'Hostellerie à Allauch, et le maire socialiste de la ville, Rolland Povinelli.  L'affaire est entre les mains de la justice depuis qu'en avril dernier, Benjamin Forbin a appris que la mairie lui interdisait d'installer sa terrasse sur la place de l'église. Un texte exhumé par la mairie indique en effet qu'on ne peut installer une terrasse à moins de 50 mètres d'un lieu de culte.  

La terrasse n'avait pourtant jamais gêné personne et surtout pas le prêtre des lieux. Benjamin Forbin se dit victime de l'engagement politique de son fils Sébastien qui, en 2014, s'était présenté sous l'étiquette du Front national contre Roland Povinelli 

"Le maire d'Allauch veut absolument fermer mon bar." - Benjamin Forbin, gérant de l'Hostellerie.  

Une pétition qui a déjà reccueilli plus de 600 signatures est lancée, pour que vive l'Hostellerie. En attendant, les habitués ont fait une croix sur leur verre à l'ombre d'un platane pour un verre au comptoir, loin des rayons du soleil et de l'église.

L'eglise St Sébastien d'Allauch - Radio France
L'eglise St Sébastien d'Allauch © Radio France - Laurent Grolée